x Télécharger l'application mobile Abidjan.net Abidjan.net partout avec vous
Télécharger l'application
INSTALLER
PUBLICITÉ

Politique Publié le mercredi 4 novembre 2015 | Présidence

Le Chef de l’Etat a prêté serment devant le Conseil Constitutionnel pour un nouveau mandat de cinq ans

© Présidence Par SIA KAMBOU
Investiture du président de la République Alassane Ouattara
Mardi 3 novembre 2015. Abidjan. Investiture du président de la République Alassane Ouattara, au palais présidentiel au Plateau.
Le Président de la République, SEM Alassane OUATTARA, a prêté serment devant le Conseil Constitutionnel pour un nouveau mandat de cinq (5) ans, ce mardi 03 Novembre 2015, au Palais de la Présidence de la République.
Cette cérémonie intervient 48 heures après la publication par le Conseil Constitutionnel, des résultats définitifs de l’élection présidentielle du dimanche 25 octobre 2015, déclarant le Candidat du RHDP, SEM Alassane OUATTARA, comme ‘’vainqueur au 1er tour’’ de ce scrutin.
L’évènement de ce jour a été marqué par plusieurs temps forts, notamment : l’installation de la Cour sous la présidence de M. Mamadou KONE, Président du Conseil Constitutionnel ; l’entrée et l’installation du Président (ré)élu ; la lecture de la décision du Conseil Constitutionnel du lundi 02 Novembre 2015 déclarant le Candidat du RHDP, Alassane OUATTARA, élu ; la prestation de serment du Président élu ; l’intervention du Président du Conseil Constitutionnel ; l’élévation du Président Alassane OUATTARA à la Dignité de Chef souverain et Grand Maître des Ordres ; les civilités du Conseil Constitutionnel au Président élu et la déclaration solennelle de celui-ci.
Prononçant la formule sacramentelle lors de la prestation de serment, le Président Alassane OUATTARA a fait la déclaration suivante : ‘’Je jure solennellement et sur l’honneur de respecter et de défendre fidèlement la Constitution ; de protéger les droits et libertés des citoyens ; de remplir consciencieusement les devoirs de ma charge dans l’intérêt supérieur de la Nation. Que le peuple me retire sa confiance et que je subisse la rigueur des lois si je trahis mon serment’’.
Dans l’allocution faite à cette occasion, le Président de la République a d’abord remercié les nombreuses personnalités venues à cette cérémonie. Notamment ses collègues Thomas Yayi BONI, Président du Bénin et Président en exercice de l’UEMOA et Macky SALL du Sénégal, Président en exercice de la CEDEAO, ainsi que le Président Henri Konan BEDIE et Madame Henriette BEDIE ; la Première Dame, Madame Dominique OUATTARA ; l’ex – Première Madame Thérèse HOUPHOUET- BOIGNY ; la Représentante Spéciale du Secrétaire Général des Nations Unies en Côte
d’Ivoire, Madame Aïchatou MINDAOUDOU et les Représentants du Président Barack OBAMA des Etats Unis d’Amérique (USA), M. Thomas Shannon et Madame Linda Thomas-Greenfield.
Il a ensuite exprimé sa joie pour cette prestation de serment pour son 2ème mandat en tant que Président de la République de Côte d’Ivoire ; en indiquant que notre pays a ‘’remporté une grande victoire, dont le mérite revient à chaque Ivoirien’’ et a tenu à exprimer toute sa ‘’gratitude’’ et sa ‘’fierté’’.
Pour le Chef de l’Etat, à travers ce scrutin, la ‘’Côte d’Ivoire a pu démontrer au monde entier, qu’elle était capable d’organiser des élections dans la paix, sans aucune violence, sur toute l’étendue du territoire national’’.
A cet égard, il a rendu hommage aux autres candidats (dont il a salué le ‘’fair- play exemplaire’’) et à la Commission Electorale Indépendante (CEI) qui a pu ‘’travailler dans le calme, la sérénité et en toute indépendance’’.
Le Président Alassane OUATTARA a ajouté que cette élection a prouvé la ‘’détermination des Ivoiriens à tourner la page de la violence et démontrer leur désir de voir notre pays entrer dans le cercle des grandes Nations démocratiques’’.
Evoquant ses actions à la tête du pays lors de son premier mandat, le Chef de l’Etat a souligné que pendant ces dernières années, il s’est évertué à mettre en oeuvre un ‘’programme de sortie de crise’’ dont le but était de ‘’renforcer la paix, la sécurité, la réconciliation et la cohésion nationale et de relancer notre économie’’.
Il a profité de l’occasion pour mettre en exergue les actions entreprises dans les différents secteurs d’activités. Tout en précisant que durant ce premier mandat et pendant la campagne présidentielle, il a visité les 31 régions de notre pays. Toutes choses qui lui ont permis de ‘’voir, sur le terrain, les réalisations du Gouvernement’’ mais également ‘’d’échanger directement avec les populations, de mieux cerner leurs besoins et leurs attentes’’.
C’est pourquoi, le Président de la République a affirmé que conformément à sa vision, il entendait prendre dans les semaines à venir, deux grandes initiatives : le renforcement de notre processus de réconciliation nationale, par de nouvelles consultations qu’il entreprendra avec la CONARIV (Commission Nationale de Réconciliation et d’Indemnisation des Victimes) et les autorités traditionnelles de notre pays ; et le vote d’une nouvelle Constitution qui doit garantir l’égalité de tous, la cohésion nationale, et la stabilité de nos Institutions.
Par ailleurs, il s’est engagé à nouveau à travailler à l’amélioration des conditions de vie de ses concitoyens ; à procéder à la transformation de notre économie, en mettant en oeuvre des réformes visant à assurer un meilleur partage des fruits de la croissance (ceci par la promotion de l’industrialisation) dont le socle sera la transformation de nos produits agricoles, pour générer des emplois, notamment pour les jeunes, tant en milieu urbain qu’en milieu rural ; à reconnaître le rôle de la femme à sa juste valeur (par une plus grande représentativité des femmes dans les instances de direction et de décision) ; à réduire les distorsions existantes, tant dans le secteur public que dans le secteur privé et à réduire davantage la pauvreté en Côte d’Ivoire, et à soutenir les plus défavorisés de notre société.
Pour terminer, le Président Alassane OUATTARA a lancé un ‘’appel solennel’’ à tous ses compatriotes afin que toutes leurs ‘’actions s’inscrivent dans le sens de la paix et du respect de nos Institutions’’ ; car, a-t-il souligné, c’est ‘’ensemble, dans la discipline et le travail que nous réussirons à ancrer notre pays dans le cercle des grandes Nations’’.
Avant le Chef de l’Etat, le Président du Conseil Constitutionnel, M. Mamadou KONE a chaleureusement félicité le Président de la République pour sa réélection et a dit souscrire ‘’fermement’’ à son projet de révision de la Constitution, d’autant que, selon lui, avec l’actuelle Constitution ‘’confligène’’, la Côte d’Ivoire est ‘’ mal entrée dans la 2ème République’’.
Au terme de la cérémonie, le Président de la République a reçu les honneurs militaires.
Notons que les candidats non élus, Mesdames Claire KOUANGOUA et Henriette LAGOU et Messieurs Affi N’GUESSAN, KOUADIO Konan Bertin ‘’KKB’’, KOUADIO Konan Siméon et Gnangbo KACOU, étaient présents à cette cérémonie de prestation de serment.

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Politique

Toutes les vidéos Politique à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ