x Télécharger l'application mobile Abidjan.net Abidjan.net partout avec vous
Télécharger l'application
INSTALLER
PUBLICITÉ

Politique Publié le mercredi 11 novembre 2015 | La Tribune Ivoirienne

Victoire de Ouattara à Zéo: la DLC de campagne reconnaissante au Dga de la Sotra

© La Tribune Ivoirienne Par DR
M. Simon Doho, DGA de la Sotra prône la réconciliation et le développement à Bangolo et Zou
Vendredi 14 et samedi 15 février 2014. Le DGA de la Sotra, Simon Doho président du Comité Régional de Réhabilitation du Sacré Wê, s`est rendu à Bangolo et à Zou pour prêcher le discours de réconciliation et de cohésion sociale entre la chefferie traditionnelle et les différentes communautés et poser la première d’un établissement secondaire. Ph: Simon Doho
Les populations de la sous-préfecture de Zéo conduites par la direction locale de campagne de l’ex-candidat du Rhdp, Alassane Ouattara, ont rendu un vibrant hommage au directeur régional associé de campagne, Simon Doho (Dga de la Sotra), dimanche dernier. Profitant de sa présence aux obsèques de son aîné à Zéo, elles ont voulu marqué d’une pierre deux coups. D’une part, lui apporter leur soutien pour la perte d’un être cher et le remercier pour son implication dans la campagne aux côtés de la direction locale dans la sous-préfecture de Zéo. Du coup, les hôtes de l’ex-directeur régional de campagne associé ont réussi à contenir les moments de tristesse de Simon Doho. Emmanuel Bla, directeur local de campagne de Zéo a d’abord reconnu l’implication permanente du Dga de la Sotra dans la recherche de la paix dans le Guemon. Avant de poursuivre: « C’est la première fois qu’une élection dans le Guemon se déroule dans un climat de paix et est saluée par tous les observateurs nationaux et internationaux.». Les raisons, selon lui, résident dans le fait que Simon Doho a eu le mérite de proposer à ses parents un projet de paix et de développement innovant, celui de mettre sur pied un Conseil régional de paix des chefs traditionnels et de communautés. « Regroupant plus de 500 chefs traditionnels et de communautés, le Conseil constituera un cadre de référence pour traiter de toutes les questions confligènes dans la région, à savoir les conflits fonciers, électoraux, intercommunautaires », s’est réjoui Emmanuel Bah.
L’ex-directeur régional de campagne associé a été ému de la démarche de ses frères. « Je suis heureux parce que nous avons fait le bon choix. Le score de notre candidat est passé de 4% en 2010 à 77% pour cette élection. Cela montre que notre message est passé et nos parents ont décidé de tourner la page et prendre le virage pour le développement de notre région. Cette victoire du 25 octobre, le président Alassane Ouattara la doit d’abord à lui-même, parce qu’il est un travailleur infatigable. Son bilan largement positif», a déclaré Simon Doho, après avoir exprimé sa reconnaissance envers toutes les personnes qui ont soutenu la direction locale de campagne dans la sous-préfecture de Zéo, sa ville natale. «Nous avons commencé le combat du développement. Ce n’est pas un combat individuel, mais le combat de tout le monde », a-t-il indiqué, invitant ses parents à l’union, la concertation pour voir comment développer leur localité.
La rencontre a eu lieu au domicile de la Coordonnatrice départementale de l'Udpci à Bangolo, Mme Martine Tahi Pohi où une collation a été offerte à toute la population présente.

Saint-Claver OULA

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Politique

Toutes les vidéos Politique à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ