PUBLICITÉ

Société Publié le dimanche 27 décembre 2015 | L’intelligent d’Abidjan

Cheick Bouakary Fofana : Le citoyen qui aspire à devenir un “Ivoirien nouveau” se doit de s’inspirer du prophète Mohamed

© L’intelligent d’Abidjan Par Prisca
Réconciliation nationale: la Commission Dialogue,Vérité et réconciliation (CDVR) en séminaire
Mardi 26 mars 2013. Abidjan. Cocody, hôtel Belle-Côte. La Commission Dialogue,Vérité et réconciliation (CDVR) organise les 26 et 27 mars un séminaire pour réflechir sur les causes profondes de la crise ivoirienne. Photo : Le Cheick Bouakary Fofana
La communauté musulmane de Côte d’Ivoire a célébré le Mahoulid commémorant la naissance du prophète Mohamed dans la nuit du mercredi 23 au jeudi 24 décembre 2015. La cérémonie officielle a eu lieu à la grande Mosquée de la Riviera Golf en présence du Président de la République Alassane Ouattara.

‘‘Les enseignements du messager d’Allah (SAW) dans la réforme de l’individu et de la société’’. Tel était le thème de l’édition 2015 du Mahoulid. A cette occasion, le président du Conseil supérieur des Imams (Cosim) le cheick Bouakary Fofana a indiqué que le messager Mohamed est et demeure le modèle le plus parfait et le meilleur exemple à suivre. « Nous n’avons donc plus le droit de naviguer à vue. Nous avons notre modèle identificatoire. On peut et on doit s’en inspirer. En tout cas, le citoyen qui aspire à devenir un ‘‘Ivoirien nouveau’’ se doit de s’en inspirer », a-t-il conseillé. Avant d’implorer Dieu afin qu’il accorde davantage sa protection, son assistance et son soutien au chef de l’Etat pour qu’il puisse mener le navire ivoire à bon port au soir du mandat que le peuple ivoirien lui a confié.

Abdoulaye Touré

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Société

Toutes les vidéos Société à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ