PUBLICITÉ

Société Publié le lundi 28 décembre 2015 | APA

Lancement des festivités marquant les 40 ans d’existence de l’AEEMCI

© APA Par Atapointe
Religion: l`Association des Elèves et Etudiants Musulmans de Côte d`Ivoire annonce son quarantenaire
Lundi 28 décembre 2015. Abidjan. L`Association des Elèves et Etudiants Musulmans de Côte d`Ivoire (AEEMCI) a organisé une conférence de presse au cours de laquelle elle a annoncé la tenue des festivités marquant les 40 ans de l`institution
Abidjan (Côte d’Ivoire) - Les festivités marquant les 40 ans d’existence de l’Association des élèves et étudiants Musulmans de Côte d’Ivoire (AEEMCI) ont été lancées, lundi, par le ministre Sidiki Konaté, député à l’Assemblée nationale, lors d’une conférence de presse du comité d’organisation.

Pour l’Amir (Président) de l’AEEMCI, Mamadou Koné, la commémoration de ce quarantenaire marque une pause ‘’pour mesurer la distance parcourue, évaluer les acquis et les échecs avant de se projeter dans l’avenir plein de promesses certes mais aussi et surtout de grands défis’’.

Car, estime-t-il, ‘’40 ans, âge de maturité, âge prophétique, mérite qu’on s’arrête’’, rappelant les origines de l’AEEMCI avant d’inviter ‘’toutes les générations d’aînés, pionniers de cette lutte’’ à se mobiliser pour la réussite du quarantenaire de l’association qui a contribué à la ‘’promotion de l’islam tel qu’enseigné par le prophète Mohammad (Paix et salut d’Allah sur Lui) et qui a formé l’élite de la société humaine’’.

Le Président du comité d’organisation Yalékoué Salif a, pour sa part, souligné que l’objectif des festivités des 40 ans de l’AEEMCI, prévues pour la première quinzaine de janvier 2016, est de donner une nouvelle vision au travail islamique en milieu scolaire et universitaire ivoirien.

‘’ Il s’agit de rassembler et réengager, pendant deux jours, la grande famille de l’AEEMCI autour de l’idéal de fraternité islamique et de développement communautaire’’, a indiqué M. Yalékoué.

Ces activités de commémoration s’articuleront autour de panels sur divers sujets qui traiteront des ‘’grandes problématiques liées au passé et à l’avenir de l’AEEMCI avec au menu des manifestations culturelles (exposition d’objets retraçant l’histoire de l’AEEMCI, projection de films institutionnels, dîner-gala…) ainsi que des fora intellectuels et des actions d’utilité publique (caravanes, don de sang).

Un contenu bien apprécié du ministre Siriki Konaté (un ancien de l’AEEMCI) qui a salué le dynamisme des dirigeants actuels de l’association. ‘’Vous aviez su tenir le flambeau et vous avez notre soutien total pour la promotion de l’islam en milieu scolaire et universitaire’’, a dit M. Konaté, promettant de ‘’mobiliser tous les anciens pour prendre leur part dans l’organisation de ce quarantenaire’’.

Créée le 16 janvier 1975, l’AEEMCI est une structure islamique en Côte d’Ivoire qui contribue à la formation religieuse et managériale des élèves et étudiants musulmans pour l’émergence d’une élite musulmane consciente des valeurs républicaines et de sa responsabilité communautaire.

L’AEEMCI compte, à ce jour, 600 sections, 150 sous-comités et 31 secrétariats régionaux fichés, repartis dans les écoles primaires, les collèges, les lycées, les grandes écoles, les campus et résidences universitaires sur toute l’étendue du territoire national. L’association revendique 60.000 membres.

HS/ls

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Société

Toutes les vidéos Société à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ