x Télécharger l'application mobile Abidjan.net Abidjan.net partout avec vous
Télécharger l'application
INSTALLER
PUBLICITÉ

Société Publié le lundi 22 février 2016 | L’intelligent d’Abidjan

Recherche scientifique : le PASRES forme les étudiants de l’INPHB

Du mardi 16 au jeudi 18 février 2016, le Programme d’Appui Stratégique à la Recherche Scientifique en Côte d’Ivoire (PASRES) a organisé un atelier de formation à l'attention des doctorants de l'Ecole Doctorale de l’Institut National de Polytechnique Houphouët-Boigny (INPHB) de Yamoussoukro. Au nombre de 20, ces doctorants ont reçu un renforcement de capacité sur la rédaction d’articles scientifiques. Au cours de la cérémonie d’ouverture, Pr. Biaka Zasseli Ignace, président du Conseil scientifique du PASRES a justifié la tenue de cette formation. Il a indiqué que le PASRES est un Fonds compétitif de financement de la recherche scientifique, fruit de la coopération ivoiro-suisse qui est doté d’un capital de 5 milliards FCFA. La rédaction d'une recherche ou d'un article scientifique constitue l'un des principaux défis auquel font face les chercheurs et les universités dans différentes disciplines, en raison des hautes compétences que celle-ci requiert, telles que la nouveauté, l'exactitude, l'objectivité, la finesse du style et la capacité à interagir avec les niveaux scientifiques et mondiaux du débat. Cette rédaction est soumise à des règles et critères que beaucoup considèrent trop rigoureux. Le PASRES, selon Pr. Biaka Zasseli, qui a pour objectif de financer des projets de recherche contribuant à la lutte contre la pauvreté, a depuis quelques années pour activité d’apporter le savoir dans la proximité des populations, par le renforcement des capacités des chercheurs afin de faire de la production des connaissances et de leur diffusion le levier de l’émergence. Il a rappelé de même que le CAMES a introduit dans les critères du diplôme de Doctorat, la publication d’articles scientifiques pour l’obtention de l’autorisation de soutenance de la thèse. D’un autre côté, le Comité de rédaction et le Comité de lecture de la revue scientifique du PASRES ont constaté le taux élevé d’articles scientifiques non éligibles à la publication scientifique du fait de leur mauvaise qualité et surtout du non-respect des normes internationales en la matière. Telle est la problématique dans laquelle s’est trouvée posée l’exigence du renforcement de capacités en rédaction d’article scientifique à laquelle répond la formation organisée à l’INPHB. Cet atelier de formation a ainsi donné les rudiments nécessaires à la bonne réaction des articles scientifiques. Il permettra à accompagner les jeunes chercheurs dans l’élaboration de leurs projets d’articles scientifiques et de faire en sorte que ces derniers soient conformes aux exigences méthodologiques. L’atelier, de façon pratique, a allié formation théorique et pratique et donné aux participants, les aptitudes d’une bonne rédaction puis de bonne présentation des articles proposés pour publication dans des revues quottées.

OG

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Société

Toutes les vidéos Société à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ