PUBLICITÉ

Société Publié le vendredi 6 mai 2016 | Ministères

École obligatoire : Kandia Camara salue la mobilisation du Soroptimist Club Abidjan Ivoire

© Ministères Par Atapointe
Ecole obligatoire / Scolarisation de le jeune fille: Kandia Camara prend par à la célébration du 35 ème anniversaire de Soroptimist Club Abidjan Ivoire
4 Mai 2016. Abidjan. Soroptimist Club Abidjan Ivoire, organisation à but humanitaire œuvrant pour la promotion de la femme et le bien-être des populations a organisé une conference qui a vu la participation de la ministre de l`éducation nationale Kandia Camara
« La loi sur la scolarisation obligatoire pour tous les enfants de 6 à 16 ans. » Tel était le thème de la conférence-débat organisée par le Soroptimist Club Abidjan Ivoire, le 04 mai dernier a la chambre de commerce et d’industrie d’Abidjan, à l’occasion de leur 35 ème anniversaire.
Mme Kandia Camara, Ministre de l’éducation Nationale, a saisi cette opportunité pour remercier le Club Service pour toutes ses actions sociales en faveur de l’école ivoirienne. En effet, le Soroptimiste Club Abidjan Ivoire a offert au groupe scolaire Hountoue d’Abobo une bibliothèque, des latrines, du matériel et des ustensiles de cuisine dans le cadre de l’installation d’une cantine. Des actions, qui ont un grand impact sur le rendement des enfants ; tant ils permettent « d’améliorer la qualité de l’éducation, le taux d’achèvement et d’acquérir ainsi des connaissances et des compétences. »
Pour Madame le Ministre, après le vote de la loi relative à la scolarisation obligatoire, le principal défi reste la mobilisation pour l’adhésion de tous à cette loi, afin que tous les enfants de notre pays puissent être scolarisés.
C’est donc à juste titre, qu’elle a salué les dons du généreux club. La cantine, a-t-elle insisté, permet de maintenir les élèves à l’école en leur offrant des repas équilibrés. Elle augmente ainsi le taux de fréquentation et améliore les résultats. De même, les latrines sont indispensables aux jeunes filles, notamment lorsqu’elles sont indisposées.
Comme en réponse à cette attente de Madame le Ministre, la présidente-fondatrice du Soroptimist Club Abidjan Ivoire a réitéré l’engagement de son organisation a apporter un appui constant a l’institution scolaire : « Les Soroptimistes sont mobilisées et on va vous accompagner le temps, que cela va durer, » a-t-elle déclaré à la grande joie de la première responsable de l’école ivoirienne et de ses collaborateurs tout aussi mobilisés pour la circonstance.
Aussi, les panelistes se sont-ils inscrits dans la droite ligne envisagée par Madame Kandia Camara. Dans cette perspective, Mme Séjour Jeanne Kopieu, sous-directrice de l’Education pour tous à la direction des Lycées et collèges a révélé que notre pays a fait des progrès significatifs dans la scolarisation de la jeune fille. Dans toutes les régions, selon elle, c’est plus de 50 % des jeunes filles, qui sont scolarisées. Cela grâce à l’engagement personnel de Madame le Ministre, à la protection des filles contre les violences du genre, et à l’appropriation de la politique de protection de l’enfant. S’il est vrai qu’il reste beaucoup à faire, Mme Kopieu reste optimiste. Car, en termes de perspectives, la mise en œuvre du plan stratégique de l’éducation des filles contribuera à résorber les inégalités, à créer un environnement favorable et à renforcer la gouvernance.

SERCOM MEN

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Société

Toutes les vidéos Société à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ