PUBLICITÉ

Société Publié le mardi 27 septembre 2016 | Le Quotidien d’Abidjan

69ème anniversaire de l’église du Christianisme céleste / Révérend Ediémou Blin Jacob : « Personne ne peut changer le pays d’origine de l’église »

© Le Quotidien d’Abidjan Par DR
Eglise du christianisme céleste: le Révérend Pasteur Ediémou Blin Jacob
Photo: le Révérend Pasteur Ediémou Blin Jacob
Le Révérend Pasteur Ediémou Blin Jacob a animé le lundi dernier une conférence de presse à Abidjan-Vridi en prélude au 69ème anniversaire de naissance de l’église du christianisme céleste.
Portée sur les fonts baptismaux par le prophète Samuel.B.Oschoffa en 1947, l’église du Christianisme céleste célèbre le jeudi 29 septembre prochain ses 69 ans d’existence. En prélude à cette commémoration, le révérend pasteur Ediémou Blin Jacob a animé une conférence de presse le lundi 26 septembre dernier à la paroisse mère Saint Raphaël de Vridi. Cette commémoration sera marquée par une retraite spirituelle du 26 au 28 septembre ponctuée par un grand culte le 29 septembre dans l’après midi. « Nous faisons cette retraite les 26, 27et 28 septembre pour demander pardon à Dieu car après la mort du prophète Oschoffa chacun a voulu en faire à sa tête. Pourtant ces trois jours, nous allons sillonner nuitamment quelques paroisses pour prier et demander pardon à Dieu», a-t-il affirmé. Il a aussi indiqué que pour que l’église soit forte, il faut respecter ses institutions. Le président du forum des confessions religieuses de Côte d’Ivoire a expliqué que le prophète Samuel. B. Oschoffa est illettré et que ses institutions sont venues de Dieu. C’est pourquoi, dira-t-il « personne ne peut changer le pays d’origine de l’église ». « C’est à Porto- Novo qu’Oschoffa a fondé l’église. Je me battrai pour cette réalité tant que j’aurai le souffle », a-t-il précisé avant de dénoncer le fait que les institutions fortes que Dieu a données à Oshoffa ne sont pas respectées. « Dieu a voulu qu’Ediemou soit encore en vie. A l’occasion de ce 69 ème anniversaire, je viens vers vous. Oublions tout, asseyons nous pour construire l’église », a-t-il lancé aux Ivoiriens. Par ailleurs, le révérend pasteur Ediémou Blin Jacob a révélé que le mois de septembre est un mois dangereux en ce sens que le diable sévit du 1er au 28 septembre. Et le 29eme jour, Jésus Christ avec l’Archange Saint Michel mettent fin au pouvoir du diable. Il a également appelé les chrétiens célestes à l’Union, avant de les inviter à respecter les institutions de l’église car Dieu est un Dieu d’ordre, a-t-il conclu.

Rosemonde Kouadio

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Société

Toutes les vidéos Société à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ