PUBLICITÉ

Société Publié le mardi 7 février 2017 | AIP

Les conditions sociales des agents au centre de la fête annuelle de la radio Lokoda de Lakota

© AIP Par DR
Les conditions sociales des agents au centre de la fête annuelle de la radio Lokoda de Lakota
Lakota- L’amélioration des conditions de vie des agents a été au centre de la fête annuelle de la radio Lokoda à Lakota.

Samedi, dans la cour de mairie et en présence des autorités de la ville, notamment le préfet du département et le maire de la commune, le représentant du président national de l’Union des radios de proximité de Côte d’Ivoire, Bouikalo Frédéric, a plaidé pour un profil de carrière pour les animateurs de cette radio communale, tout en félicitant ces derniers qui, selon lui, vivent et travaillent dans des conditions souvent "terribles".

L’ex-directeur de la radio, Serge Moïse Gballou, invité spécial à la fête, a renchéri pour demander au maire de prendre en charge les animateurs de la radio dans les lignes budgétaires de la mairie. "C’est une radio communale qui génère des entrées d’argent et en plus, vous en êtes le PCA. A notre temps, nous percevions la somme de 25.000 francs par mois en tant que directeur des programmes. Que peut-on faire humainement avec ça ?", s’est-il interrogé.

En réponse aux préoccupations qui se rapportent également au site de la radio, le maire de Lakota, Merhy Samy, par ailleurs PCA de la radio Lokoda, a annoncé la somme de 1.500.000 FCFA pour les animateurs et l’acquisition d’un émetteur, d’un coût de quatre millions de FCFA. Il a également promis la construction dans la cour de la mairie d’un bâtiment devant abriter la radio.

Créée en 2003, la radio Lokoda compte 23 agents et émet sur les 104.4 en FM.


GY/kp

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Société

Toutes les vidéos Société à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ