x Télécharger l'application mobile Abidjan.net Abidjan.net partout avec vous
Télécharger l'application
INSTALLER
PUBLICITÉ

Société Publié le mercredi 1 mars 2017 | AIP

Indemnisation : les victimes de guerre de Séguéla inquiètes

Séguéla – Les victimes de guerre résidant dans le département de Séguéla (Nord-ouest, région du Worodougou), par la voix des responsables de leur association, ont fait part, mardi, de leur inquiétude quant à leur indemnisation qui n’est aucunement évoquée par les instances chargées de la question.

"Séguéla a été oublié. Partout, on parle de dédommagement, sauf à Séguéla", a déclaré le secrétaire général de ladite association, Sanogo Inza, qui dit ne pas pouvoir contenir les autres plus longtemps. "Les gens m’acculent. Je leur dis de ne pas manifester. Mais, plus les jours passent, plus ils sont impatients", a-t-il ajouté, ne sachant à quoi s’en tenir.

Pour le président de l’association des victimes de guerre de Séguéla, Lassane Binaté, les membres "sont inquiets" parce que l’attente devient trop longue, surtout que la presse se fait constamment l’écho de cérémonies d’indemnisation de victimes d’autres régions du pays.

"Je suis parti et je suis revenu sans solution réelle pour eux", a pour sa part affirmé le président régional de la CONARIV qui, en 2014 et 2015, a procédé à l’audition des personnes concernées ainsi qu’à l’établissement du fichier devant servir à leur indemnisation.

Selon lui, une guéguerre fait que le ministère de tutelle ne dispose pas encore des données recueillies sur le terrain par la CONARIV. Ce qui retarde le processus d’indemnisation de tous ces individus impactés par la guerre.

Au total, ce sont 849 personnes qui ont été recensées comme victimes de guerre à Séguéla, note-t-on.

kkp/akn/kam

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Société

Toutes les vidéos Société à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ