x Télécharger l'application mobile Abidjan.net Abidjan.net partout avec vous
Télécharger l'application
INSTALLER
PUBLICITÉ

Société Publié le vendredi 3 mars 2017 |

Journée internationale de la Femme 2017: La CNDHCI honore 31 femmes défenseures des droits de l’homme

© Par DR
Journée internationale de la Femme 2017: La CNDHCI honore 31 femmes défenseures des droits de l’homme
Vendredi 03 mars 2017. La Commission Nationale des Droits de l’Homme de Côte d’Ivoire, CNDHCI, honore 31 femmes défenseures des droits de l’homme.
Henriette Dagri Diabaté, Dominique Ouattara, Aïchatou Mindaoudou, Léopoldine Coffi, Albertine Hepié Tiezan, Danielle Bony Claverie, Victorine Wodié, Irié Lou Collette, Kaba Fofana, Aimée Zebeyoux, Me Brigitte Mensah, Koffi Ahou Marceline, sont au nombre des 31 femmes, présidentes d’Institution, ex-ministres, femmes cheffe du village ou femmes leaders qui, par leurs actions, ont contribué à l’amélioration de la condition de la femme en Côte d’Ivoire moderne. A ce titre, la Commission Nationale des Droits de l’Homme de Côte d’Ivoire, CNDHCI, les a honorées à travers des distinctions le vendredi 03 mars, à l’occasion de la cérémonie organisée à leur intention à la salle de conférence du médiateur de la République. « Vous avez su relever des défis importants au niveau intellectuel et professionnel, et nous sommes convaincus que vous continuerez à partager avec nous votre expérience et à nous conseiller dans notre mission », a souhaité Madame Namizata Sangaré, présidente de la CNDHCI. Elle a par la suite indiqué que cette distinction qui est à sa première édition sera une tradition à chaque édition de la Journée Internationale de la Femme. Pour sa conférence inaugurale, Agnès Kraidy, journaliste- écrivian, qui a porté sur le thème ‘’La sous-représentation persistante des femmes dans les instances de décision en Côte d’Ivoire : Problématiques et solutions’’, a dressé le sombre tableau de la sous-représentation des femmes dans les structures de gestion de la chose publique en Côte d’Ivoire, depuis l’indépendance du pays à nos jours. Avant d’inviter les décideurs à traduire dans les faits les beaux textes sur la condition de la femme, tout en invitant les femmes à prendre leur destin en main. Au nom des récipiendaires, Me Brigitte Mensah, avocate non voyante, a marqué sa reconnaissance de ses pairs à la CNDHCI pour cette distinction, tout en prenant l’engagement de consolider chacune à son niveau, son leadership pour l’amélioration de la condition de la femme en Côte d’Ivoire. Notons que le thème retenu pour la commémoration de 2017, par l’ONU est ‘’Les femmes dans un monde du travail en évolution : une planète 50-50 d’ici 2030’’. En Côte d’Ivoire, l’élan de cette commémoration a donné par le mercredi 1er mars dernier par la ministre de la Solidarité, de la Femme, et de la Protection autour du thème national ‘’L’autonomisation économique de la femme pour un monde plus juste’’.

Sercom

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Société

Toutes les vidéos Société à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ