x Télécharger l'application mobile Abidjan.net Abidjan.net partout avec vous
Télécharger l'application
INSTALLER
PUBLICITÉ

Société Publié le jeudi 4 mai 2017 | APA

Terrorisme: Duncan exhorte les pays africains à des ‘’réponses concertées et innovantes’’

© APA Par Atapointe
Communauté des Etats Sahélo - Sahariens: 6ème réunion des ministres de la défense
Abidjan le 4 mai 2017. La salle des fêtes de l’hôtel Sofitel Abidjan Ivoire a abrité la cérémonie d’ouverture de la 6ème réunion des ministres de la défense de la Communauté des Etats Sahelo - Sahariens.
Le Vice-président ivoirien, Daniel Kablan Duncan a exhorté, jeudi, les pays africains à des ‘’réponses concertées’’ face aux menaces terroristes, a constaté APA, sur place.

M. Duncan qui ouvrait la 6è réunion des ministres de la Défense de la Communauté des Etats Sahéllo-Sahériens (CEN-SAD) sur le thème ‘’Ensemble contre le terrorisme pour la paix et le développement’’, un thème selon lui, d’actualité parce qu’il touche ‘’la question essentielle de nos Etats en construction’’.

‘’Notre pays œuvre avec ses pairs, pour la paix et la sécurité sur le continent. La menace terroriste est une réalité qui exige de nous des réponses concertées et innovantes », a exhorté Daniel Kablan Duncan, rappelant les attaques terroristes qui ont frappé la ville ivoirienne de Grand-Bassam.

La Côte d’Ivoire, a-t-il rappelé, ‘’n’a pas été épargnée par le terrorisme, ce fléau des temps modernes. Le dimanche 13 mars 2016, pour la première fois de son histoire notre pays a été frappé par une attaque terroriste à Grand-Bassam qui s’est soldée par la morts de 23 personnes et 19 blessés’’.

C’est pourquoi, selon M. Duncan, outre la réaction ‘’vigoureuse’’ du gouvernement ‘’non seulement par des enquêtes rapidement diligentées pour retrouver toutes les personnes impliquées dans cette attaque mais aussi pour renforcer la sécurité’’, la Côte d’Ivoire a ‘’adopté et mis en œuvre des stratégies de réforme du secteur de la sécurité’’ pour des solutions innovantes qui ont permis de renforcer la résilience de notre pays et sa capacité de riposte’’.

Auparavant, le secrétaire général de la CEN-SAD, Ibrahim Sani Abani a déploré que ‘’nos pays qui ne sont ni fabricants d’armes ni vendeurs d’armes soient la cible des terroristes’’, se réjouissant du ‘’projet de création du centre de lutte contre le terrorisme’’, arrêté par les chefs d’Etat à N’djamena au Tchad.

A cet effet, M. Abani a dépeint le tableau sombre de la situation sécuritaire dans la zone en invitant les ministres en charge de la Défense à trouver des réponses ‘’transnationales coordonnées’’ sur la base des ‘’mécanismes existants de lutte contre le terrorisme et la criminalité transfrontalière pour adopter des mesures et actions à mettre en œuvre pour enrayer ce fléau’’.

Pour Alain Richard Donwanhi, ministre ivoirien délégué auprès du président de la République en charge de la défense, ses pairs et lui doivent mettre l’accent sur ‘’la mise en œuvre diligente des décisions de Charm el-Sheikh et sur la nécessité d’aborder la thématique du terrorisme au-delà de la dimension purement sécuritaire, en s’attachant à traiter les ressorts, les causes profondes’’ que sont entre autres, l’immigration clandestine, le chômage des jeunes…

Cette 6è réunion qui prend fin vendredi a été précédée d’une rencontre d’experts pendant deux jours, toujours à Abidjan qui ont planché sur ‘’la promotion et au développement de la coopération militaire entre les états membres de la CEN-SAD et la proposition du rapport et de la déclaration d’Abidjan’’ à soumettre aux ministres, a déclaré à APA, un participant.

HS/ls/APA

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Société

Toutes les vidéos Société à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ