x Télécharger l'application mobile Abidjan.net Abidjan.net partout avec vous
Télécharger l'application
INSTALLER
PUBLICITÉ

Politique Publié le jeudi 4 mai 2017 | Pôle Afrique

Lutte contre le terrorisme – Réunion des ministres de la Défense du CEN-SAD, vers une mutualisation des efforts pour être efficace

© Pôle Afrique Par Atapointe
Communauté des Etats Sahélo - Sahariens: 6ème réunion des ministres de la défense
Abidjan le 4 mai 2017. La salle des fêtes de l’hôtel Sofitel Abidjan Ivoire a abrité la cérémonie d’ouverture de la 6ème réunion des ministres de la défense de la Communauté des Etats Sahelo - Sahariens.
« Ensemble contre le terrorisme pour la sécurité et le développement », est le thème autour duquel s’est ouverte ce jeudi 4 mai 2017 à Abidjan, la 6ème réunion des ministres de la Défense de la Communauté des Etats Sahélo-Sahariens (CEN-SAD).

L’objectif est de renforcer les plans communs pour être efficace dans la lutte contre le terrorisme. Le Vice-Président de la République de Côte d’Ivoire, Daniel Kablan Duncan l’a souligné d’entrée alors qu’il procédait à l’ouverture de cette rencontre ministérielle. « La menace terroriste est une réalité pour nos pays. Et cette menace pourrait compromettre la marche de nos Etats vers le développement. Cela exige de nous, des réponses concertées et innovantes en allant prendre en compte tous les aspects de la problématique. En s’attachant notamment à traiter les causes profondes », a-t-il souhaité en appelant à l’engagement de tous les Etats membres de la CEN-SAD.

C’est un avis que partagent les participants à cette 6ème réunion des ministres de la Défense de la CEN-SAD. « Aujourd’hui nous sommes en train de travailler pour mutualiser les forces contre le terrorisme et l’action de mon pays ne peut être qu’un apport à cette mutualisation pour qu’ensemble nous soyons plus forts pour combattre le terrorisme», a fait savoir à Politikafrique.info Joseph Yakété, le ministre de la Défense de la République centrafricaine.

Le représentant du Togo à cette rencontre ministérielle va dans le même sens. « Aujourd’hui, le fléau qui freine le développement de nos Etats, l’émergence de nos pays, c’est cette barbarie que certains veulent ériger en système. Et que certains veulent imposer aux Etats souverains. Tout seul on ne peut pas s’en sortir. Il faut se mettre ensemble, il faut mutualiser les moyens il faut échanger les informations, mettre les expériences ensemble pour venir à bout du terrorisme. Une fois le terrorisme vaincu, je crois que le développement de nos pays va aller tout seul », assure-t-il également.

Pour le ministre Burkinabé de la Défense, si la lutte contre ce fléau sécuritaire ne peut se mener seul, il urge de promouvoir parallèlement le développement. « La lutte contre le terrorisme n’est pas seulement une question militaire. Il faut promouvoir aussi le développement. C’est vrai qu’il faut mettre en place un dispositif militaire, mais il faut aussi promouvoir le développement. C’est parce qu’il y a un déficit de développement que les terroristes ont des arguments pour effectivement recruter et instrumentaliser nos jeunes. Donc nos militaires sont déployés au niveau de la frontière mais un seul pays ne peut pas lutter contre le terrorisme », confie-t-il à Politikafrique.info.

Selon les organisateurs, cette 6ème réunion des ministres de la Défense de la CEN-SAD permettra aussi d’évaluer la mise en œuvre des diligences de l’édition précédente, notamment l’état d’avancement du projet relatif à la création du Centre SahéloSaharien de Lutte contre le Terrorisme et la Criminalité Organisée (CT CEN-SAD). La rencontre de ce jeudi a été précédée d’une autre tenue du 01 au 03 mai 2017 par des Experts. Elle prendra fin ce vendredi 05 mai.


Richard Yasseu

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Politique

Toutes les vidéos Politique à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ