x Télécharger l'application mobile Abidjan.net Abidjan.net partout avec vous
Télécharger l'application
INSTALLER
PUBLICITÉ

Société Publié le vendredi 17 novembre 2017 | AIP

Lutte contre la cybercriminalité: Un maître chanteur déféré devant le parquet d’Abidjan

Abidjan - Les agents de police de la plateforme de lutte contre la cybercriminalité ont mis aux arrêts Coulibaly N’golo Fatogoma, pour menace de publication de photos et vidéos à caractère sexuel et chantage sur internet et mis à la disposition du Parquet d’Abidjan où il devra répondre des actes qui lui sont reprochés, selon une note d’informations transmise jeudi, à l’AIP.

Selon notre source, le fameux maître chanteur aurait exigé d’avoir des rapports sexuels avec dame Z, en échange de la non diffusion sur les réseaux sociaux et de la suppression de sa vidéo à caractère sexuel. Elle saisit alors la Direction de l’Informatique des Traces Technologiques (DITT), après avoir été harcelée, menacée téléphoniquement et sur internet par cet individu qui détenait une vidéo d’elle à caractère sexuel.

Une enquête diligentée par les forces de sécurité a permis de remonter au suspect. Plusieurs éléments ont été trouvés en sa possession dont une vidéo et plusieurs photos de nu de la victime. Lors de son audition, le suspect a déclaré qu’il a reçu la vidéo et les photos de la victime par le biais de son ami qui serait parti en Europe.

Par ailleurs, à la question de savoir pourquoi son soit-disant ami lui avait donné ces éléments? Pourquoi utilisait-il cela pour faire chanter Dame Z? Connaissait-il la victime? Le mis en cause n’a pas pu répondre, a t on appris.

Enregistrer illégalement une communication privée d’autrui à son insu est un acte puni par la loi N°2013-451 relative à la lutte contre la cybercriminalité, note-t-on.

tg/fmo

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Société

Toutes les vidéos Société à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ