PUBLICITÉ

Société Publié le dimanche 10 décembre 2017 | Notre Voie

Bouaké: Le cri de cœur du proviseur du lycée moderne 2

Le lycée moderne 2 de Bouaké construit dans les années 1960 est à bout de souffle. Aucun nouveau bâtiment n’est sorti de terre depuis belle lurette dans cet établissement scolaire de plus de 5300 élèves. Au point qu’aujourd’hui, il y a plus de 110 élèves par classe, entraînant la méthode de double vacation jusqu'à la classe de Première.
Cette situation difficile a été exposée par le proviseur Yéo Seydou, le samedi 2 décembre dernier, l'occasion de la cérémonie de don de tables bancs et d'ordinateurs par le ministre Amadou Koné, ancien élève du lycée moderne 2 de Bouaké. «Nous n'avons pas de clôture. Les éducateurs sont 4 à 5 par bureau, les adjoints aux chefs d'établissement sont 3 par bureau. Le déficit d'enseignants dans les matières phares, etc. Le lycée 2 n'a plus de gardien, de secrétaire et même de reprographe. Vraiment il faut un plan d'urgence pour sauver le lycée moderne 2 de Bouaké », a-t-il déploré

Adama Kouakou
Correspondant permanent dans le Gbêkê

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Société

Toutes les vidéos Société à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ