x Télécharger l'application mobile Abidjan.net Abidjan.net partout avec vous
Télécharger l'application
INSTALLER
PUBLICITÉ

Économie Publié le mardi 27 février 2018 | AIP

L’ANADER mise sur l’échange d’expériences au SIA 2018

Paris (France) – Le Salon international de l’agriculture de Paris (SIA) constitue une plateforme importante pour l’échange d’expériences entre l’Agence nationale d’appui au développement rural (ANADER) de Côte d’Ivoire et les pays du Sud mais également du Nord.

Lors d’un entretien mardi à l’occasion de la 55ème édition du SIA, le directeur général adjoint de l’ANADER, Mme Nicole Aphing Kouassi, a énuméré quelques acquis de la participation de cette structure à ce salon de référence du monde agricole, depuis 2012.

Ainsi, au titre des moments forts, figurent des panels notamment sur le conseil agricole développé par l’ANADER et sur la e-vulgarisation (la vulgarisation par les technologies informatiques), respectivement en 2015 et 2017.

Des présentations qui ont suscité beaucoup d’intérêt de pays de la sous-région (Mali, Sénégal, Niger…) et même du Maroc. A tel enseigne que ces pays ont effectué par la suite des visites en Côte d’Ivoire pour s’imprégner de l’expérience de l’Agence en matière de conseil agricole.

Au dire de Mme Aphing Kouassi, sur le développement de la coopération Sud-Sud et Nord-Sud, l’ANADER se réjouit du partenariat avec le Centre de coopération internationale en recherche agronomique pour le développement (CIRAD), un établissement public à caractère industriel et commercial français créé en 1984 et spécialisé dans la recherche agronomique appliquée aux régions chaudes.

D’ailleurs, un accord de coopération a été signé avec le CIRAD en décembre 2017 qui va être activé à l’occasion du SIA 2018, avec des projets de recherche développement. Même pour la e-vulgarisation, l’appui aux organisations professionnelles agricoles (OPA) et aux coopératives, le CIRAD va accompagner l’ANADER.

Au niveau de la coopération Sud-Sud, l’ANADER a tissé un partenariat avec le groupe SIFCA. Il s’agit notamment du développement d’un programme d’appui aux cantines scolaires avec la Fondation SIFCA. L’Agence a également contribué au développement du dispositif de conseil agricole dans des pays ouest-africains et sur l’outil e-vulgarisation.

cmas

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Économie

Toutes les vidéos Économie à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ