x Télécharger l'application mobile Abidjan.net Abidjan.net partout avec vous
Télécharger l'application
INSTALLER
PUBLICITÉ

Politique Publié le samedi 20 octobre 2018 | Partis Politiques

Elections municipales 2018 à Port-Bouet : la société civile apporte son soutien à Siandou Fofana

© Partis Politiques Par DR
Elections municipales à Port-Bouet : Siandou Fofana dit sa part de vérité
En attendant la nouvelle date des élections municipales après l’invalidation du scrutin du 13 octobre dernier, le camp Siandou Fofana reçoit un soutien de taille. Il s’agit d’un regroupement des différentes couches socio-politiques qui décide de s’aligner derrière la liste RHDP conduite par le Ministre du Tourisme et des Loisirs. Elle l’a fait savoir au cours d’une conférence de presse le jeudi 19 octobre à la Cité SIPIM à quelques encablures de l’aéroport international Félix Houphouët-Boigny.de Port-Bouët. « Si nous sommes là aujourd’hui, c’est pour éviter ce qui peut nous arriver demain. Il est grand temps qu’on se mette ensemble. C’est pour cela que nous sommes là. Nous, délégués PDCI, FPI, UDPCI et MFA, dirigeants des plus grandes organisations de la société civile de Port-Bouët et représentants des plus gros villages de Port-Bouët, voulons faire chemin ensemble pour le bonheur et le bien-être des populations de Port-Bouët. Les habitants sont fatigués des jeux des politiciens. Quand c’est vous qui gagnez, c’est normal. Quand c’est l’autre camp, ils ont triché. Ce que tu as fait à Makoko hier, Makaka te le fais aujourd’hui, ne te plains pas. La population souffre. Je veux parler du cas de Port-Bouët. Siandou Fofana a des projets pour Port-Bouët. C’est un homme calme mais il est efficace. Il n’est pas encore dans la gestion communauté mais il fait déjà beaucoup de choses pour Port-Bouët. Les différentes entités de Port-Bouët ont décidé de le soutenir car Siandou Fofana est la lumière qui peut amener le développement réel à Port-Bouët », dit Alfred Mideh dit L’Oracle, président de la Ligue des observateurs des pays de la diaspora. Cette déclaration sera appuyée par deux actions majeures de ces groupements sociopolitiques de Port-Bouët. Ce dimanche 21 octobre, il y aura un grand meeting de soutien à Siandou Fofana et le dimanche 28 octobre, ce sera une grande marche silencieuse et pacifique à travers la commune en souvenir des victimes. Avant d’arriver à toutes ces manifestations, le Conseil National du peuple et la Ligue des observateurs des pays de la diaspora a déploré et condamné les actes irréguliers qui ont entaché le scrutin du 13 octobre dernier et les violences qui en ont suivi. « Ayant pris connaissance du droit bafoué des populations qui, par endroit, ont été interdites de vote, et conscient des enjeux à venir vis-à-vis de l’essor de la démocratie dans toute la Côte d’Ivoire, le Conseil National du peuple et la Ligue des observateurs des pays de la diaspora s’insurge contre les auteurs de ces actes répréhensibles, et condamne avec la dernière énergie ces manquements graves à la démocratie, voire à la liberté qui demeure un droit fondamental dont tous les êtres humains doivent jouir au même titre », a regretté le secrétaire exécutif du Conseil National du peuple porte-parole de ces associations de la société civile de Port-Bouët. Avant de terminer par un appel à au bon sens des gouvernants quant à la bonne organisation des prochaines élections en Côte d’Ivoire : « Le Conseil National du peuple et la Ligue des observateurs des pays de la diaspora en appelle à la responsabilité de la Commission électorale indépendante (CEI), du gouvernement, des forces en opposition et des populations dans toutes leurs composantes, de garantir des élections libres et transparentes à tout égard, gage de stabilité, de démocratie forte et surtout de résultats incontestables. »

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Politique

Toutes les vidéos Politique à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ