x Télécharger l'application mobile Abidjan.net Abidjan.net partout avec vous
Télécharger l'application
INSTALLER
PUBLICITÉ

Politique Publié le vendredi 26 octobre 2018 | Partis Politiques

Samatiguila / Elections municipales : retour sur la victoire de DIABY Lanciné

© Partis Politiques Par DR
Municipales et Régionales : Diaby Lanciné et son épouse ont voté à Samatiguila
Comme tout citoyen ivoirien, Diaby Lanciné en lice pour les municipales à Samatiguila et son épouse ont voté, le samedi 13 octobre 2018 au centre d’éducation préscolaire de la commune
DIABY Lanciné, maire sortant de Samatiguila a été plébiscité lors des municipales du 13 octobre 2018 avec 99,79% des voix.

A Samatiguila, on le surnomme ‘’WARABA’’ (la panthère en malinké). Les populations autochtones et allogènes, ne tarissent pas d’éloges à son endroit. Au regard de son bilan jugé positif, les électeurs, sont sortis massivement, ce 13 Octobre 2018, pour lui renouveler leur confiance avec un score sans appel de 99,79% des suffrages exprimés. Le taux de participation a été de 97,74%, un record également par rapport au taux national (36,20%). Au-delà de l’accomplissement d’un devoir civique, le plébiscite du candidat du Rhdp est un acte de reconnaissance des populations pour qui, pendant longtemps, il n’a ménagé aucun effort pour leur mieux-être. Mars 2013, alors que le pays sortait à peine d’une grave crise, le président Alassane OUATTARA, exhortait les Ivoiriens, notamment les cadres de son parti, au travail pour une croissance inclusive et un développement durable. C’est dans ce contexte particulier que DIABY Lanciné, alors Directeur Général du Plan et de la Lutte contre la Pauvreté (DGPLP) sollicite les suffrages des populations de Samatiguila qui l’ont brillamment élu à la tête du conseil municipal. Il héritait en ce temps, d’une commune exsangue, quasiment dépourvue d'infrastructures de base avec une population en proie au découragement. Tout est à refaire ou presque, dans cette ville du grand nord, située à 907 km d’Abidjan et érigée en département, le 14 Avril 2008. Comment sortir Samatiguila de sa léthargie ? Comment impulser la dynamique du développement local sur cette terre aride traditionnellement islamique, où les populations (plus de 5000 âmes) vivent de l’agriculture, du commerce et de l’élevage ? DIABY Lanciné y croit dur comme fer, même si la tâche est loin d'être une sinécure.

« Aux grands maux, les grandes remèdes ».

Déterminé à œuvrer au bonheur de ses administrés et à donner une fière allure à la commune de Samatiguila, il s’attellera à la tâche. Aujourd’hui, les résultats sont palpables : Des dizaines de km de routes reprofilées, construction d’un hôtel de ville, d’un nouveau commissariat de police, d’un entrepôt en douanes pour optimiser les recettes, d’un parc à bétail pour les éleveurs, d'un centre de santé à Keningouara (don de la fondation Petroci). La qualité du réseau électrique a aussi été améliorée. Au plan social, le maire Diaby mène des actions concrètes : assistance aux pèlerins, aux diverses associations et coopératives et aux personnes vulnérables. Parmi ces dernières, une centaine a récemment bénéficié d’une opération de la hernie. Au plan culturel, le soutien du maire Diaby Lanciné a été déterminant dans la victoire de la troupe ''Bademanfla'' de Samatiguila au concours Wozo Vacances 2018. L'actuel DG du Fonds d’entretien routier (Fer) veut mettre son expérience au profit de sa commune, pour en faire une belle cité. Si le bitumage de l’axe Odienné-Samatiguila est un défi majeur pour le maire et son équipe, certains projets comme l’hôtel de ville, le bloc opératoire et bien d’autres, en cours de réalisation, seront opérationnels sous peu. Les populations ne sont pas insensibles à toutes ces actions du maire. Leurs témoignages en disent long : «Nous les femmes de Samatiguila, nous ne pouvons que soutenir notre maire qui répond à nos préoccupations, chaque fois que nous le sollicitons. Nous demandons à Dieu de le protéger » déclare Mme Fatoumata Samassi. Des bénédictions, le maire en a reçues également de la part des notables et des Kablas (grandes familles dont les membres sont liés par des attaches ancestrales). Un autre fils de la région se réjouit, lui, de la transformation de la cité depuis l'arrivée du maire : « Quand DIABY Lanciné prenait la tête du conseil municipal en 2013, la ville n’était pas ce qu’elle est aujourd’hui. Voyez –vous comment il travaille ! ». Idem pour cet autre habitant, Allou K. Bien que non natif de Samatiguila, il a constaté le changement :« Je ne suis pas originaire de Samatiguila, mais j'y travaille depuis quelques années. Je constate que le Maire a beaucoup apporté au département de Samatiguila ». Pour d'autres, comme ce cadre de la région, « il reste encore des défis à relever», mais il se dit confiant en la capacité du maire de respecter tous les engagements qu'il a pris avec ses administrés.

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Politique

Toutes les vidéos Politique à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ