x Télécharger l'application mobile Abidjan.net Abidjan.net partout avec vous
Télécharger l'application
INSTALLER
PUBLICITÉ

Société Publié le samedi 16 février 2019 | Abidjan.net

Processus d’organisation des élections sociales : les textes de base en cours de validation

© Abidjan.net Par PR
Atelier tripartite de validation des projets de textes réglementaires relatifs à l’organisation des élections professionnelles en Côte d’ivoire
Mardi 12 février 2019.Le ministère de l’Emploi et de la Protection Sociale en collaboration avec le Bureau International du Travail (BIT) ont ouvert un atelier tripartite de validation des projets de textes réglementaires relatifs à l’organisation des élections professionnelles en Côte d’ivoire à Cocody-Abidjan
C’est à l’initiative du Ministère de l’Emploi et de la Protection Sociale en collaboration avec le Bureau International du Travail (BIT) que s’est ouvert ce mardi 12 février 2019 à Cocody-Abidjan, l’atelier tripartite de validation des projets de textes réglementaires relatifs à l’organisation des élections professionnelles en Côte d’ivoire.

« L’étape de ce jour nous permettra de nous accorder sur les projets de textes de base devant encadrer le processus d’organisation des élections sociales en Côte d’Ivoire », a souligné de prime abord la Directrice Général du Travail, Bintou Coulibaly, par ailleurs Présidente du comité d’organisation. Avant de préciser que ce processus constitue l’organisation de la première édition des élections sociales, fondamentale pour la consolidation de la démocratie et la paix sociale du pays.

Pour le représentant du Directeur du Bureau pays du BIT, Dramane Haïdara, l’étape actuelle concerne l’adoption des textes de base du processus, la consécration des règles et principes, dont la meilleure garantie est le « consensus ». Afin d’apporter l’appui nécessaire au processus, le BIT participera aux débats par des apports techniques, a-t-il rassuré.

Prenant la parole devant l’auguste assemblée, Jean-Jacques Kanga, Directeur de Cabinet au ministère de l’Emploi et de la Protection Sociale, a indiqué que ces travaux contribueront à l'amélioration des conditions de vie de travail des populations à travers l'identification des organisations syndicales de travailleurs les plus représentatives et l'accroissement de leurs capacités.

"Une fois le cadre juridique institué, les organes électoraux tripartites seront mis en place et le dispositif déployé sur tout le territoire national", a conclu le Directeur de cabinet.

Les parties prenantes à cet atelier sont entre autres, 9 ministères engagés, 2 organisations patronales les plus représentatives ainsi que ceux des 6 centrales syndicales de travailleurs.

Durant deux jours de travaux, ce sont sept projets d'arrêtés et un projet d'ordonnance qui serons examinés.


Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Société

Toutes les vidéos Société à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ