x Télécharger l'application mobile Abidjan.net Abidjan.net partout avec vous
Télécharger l'application
INSTALLER
PUBLICITÉ

Necrologie Publié le mercredi 6 novembre 2019 | Abidjan.net

Albert Tévoédjrè, la mémoire du premier médiateur dans la crise en Côte d’Ivoire, le père de la Miceci à l’Onuci

© Abidjan.net Par DR
Audiences du chef de l`Etat: Albert Tévoédjrè et le Grand Médiateur du Mali chez le Président Ouattara
Jeudi 27 septembre 2012. Abidjan. Palais de la présidence de la République. Le Président de la République, SEM Alassane Ouattara a accordé une audience à une délégation des Médiateurs de l`UEMOA conduite par son Président, M. Albert Tévoédjrè, Médiateur de la République du Bénin
Albert Tévoédjrè, Éminent intellectuel béninois, est décédé ce mercredi 6 novembre 2019 dans une clinique à Porto-Novo à l'âge de 90 ans. « Le renard de Djrègbé », comme on le surnommait, était un fin politicien qui a pris une part active dans la transition démocratique de son pays dont il demeure une figure de proue.

Professeur émérite, intellectuel accompli et homme politique, Albert Tévoédjrè était également connu pour ses qualités d’homme de médiation. Il a été le Représentant spécial du Secrétaire général des Nations Unies, Kofi Annan, en Côte d’Ivoire, de 2003 à 2005. C’est sous sa médiation que nait d’abord la Mission de la Cedeao en Côte d’Ivoire (Miceci) en 2003 transformée en Mission des Nations Unies en Côte d’Ivoire (Minuci) la même année puis Opération des Nations Unies en Côte d’Ivoire (Onuci) en 2004. Les Ivoiriens retiendront de l’homme, ce vieillard aux multiples bonnets de couleurs toujours remarqué aux côtés des différents protagonistes de la crise ivoirienne. Une étape de sa vie qui l’aura davantage révélé au monde dans son rôle de médiateur.

Au Bénin, dans son pays natal, il a occupé le poste de médiateur de la République en 2006, après avoir soutenu la candidature de Thomas Boni Yayi à la Présidence. Malgré les supputations et les guéguerres de la sphère politique béninoise, Albert Tévoédjrè ne s’en est jamais éloigné avec un triple destin d’homme politique (syndicaliste, universitaire et de fonctionnaire international, il fait partie de ces élites africaines qui, du fait de leur parcours d’excellence, ont ouvert la voie des organisations internationales à leurs compatriotes.

Né le 10 novembre 1929 à Porto-Novo (Dahomey), dans une modeste famille de 7 enfants, Albert TEVOEDJRE, fils de religieux, a fait ses premières études à l’École Saint Joseph de Porto-Novo, au Séminaire Saint Gall de Ouidah où il reçut, à 12 ans, une éducation catholique. Du Lycée Van Vollenhoven de Dakar, il a fait plusieurs Universités dont celui de Toulouse (France) et de Fribourg (Suisse), ainsi qu’à l’Institut Universitaire des Hautes Études Internationales de Genève et au Massachusetts Institute of Technology (MIT) de Boston (USA). Il est Docteur ès sciences économiques et sociales et licencié d'Histoire. Enseignant, Fonctionnaire international (Secrétaire de l’UAM, directeur général-adjoint du BIT), Ministre, Militant FEANF, Co-fondateur du Mouvement de Libération nationale (MLN), Membre de l'Union des étudiants catholiques africains, Membre du Rassemblement démocratique dahoméen (RDB)...

Auteur de nombreux livres, La Pauvreté, richesse des peuples, l’un des plus remarqués de Albert Tévoédjrè, est un ouvrage culte dans les milieux du tiers-monde en Afrique publié aux Éditions sociales en 1978.

Koné Mamadou

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Titrologie

Toutes les vidéos Titrologie à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ