x Télécharger l'application mobile Abidjan.net Abidjan.net partout avec vous
Télécharger l'application
INSTALLER
PUBLICITÉ

Société Publié le jeudi 23 janvier 2020 | AIP

Décoration : Ally Coulibaly et Hamed Bakayoko élevés au grade de commandeur dans l’ordre du Mérite de la Communication

© AIP Par DR
Décoration : Ally Coulibaly et Hamed Bakayoko élevés au grade de commandeur dans l`ordre du Mérite de la Communication
Le ministre d’Etat, ministre de la Défense, Hamed Bakayoko et le Ministre de l’Intégration et des Ivoiriens de l’Extérieur, Ally Coulibaly ont été élevés au grade de Commandeur dans l’ordre du mérite de la communication.
Le ministre d’Etat, ministre de la Défense, Hamed Bakayoko et le Ministre de l’Intégration et des Ivoiriens de l’Extérieur, Ally Coulibaly ont été élevés au grade de Commandeur dans l’ordre du mérite de la communication. 

Lors de cette cérémonie spéciale de décoration, à Abidjan-Plateau, le ministre de la Communication et des Médias a tenu à rendre un hommage mérité à ses collègues. 

« Pour mon apport au développement des médias en Côte d`Ivoire, j’ai été fait ce jour Commandeur dans l’Ordre du Mérite de la Communication par le Ministre de la Communication et des Médias, en présence du Ministre Ally Coulibaly, également récipiendaire », écrit le ministre d’Etat, ministre de la Défense sur sa page officielle Facebook.

Et d’ajouter qu’il est honoré de cette distinction pour son apport au développement des médias en Côte d’Ivoire.

Au cours de cette cérémonie spéciale de décoration, le ministre Sidi Tiémoko Touré a rendu hommage à ses deux collègues. « C’est seulement par votre vie et votre apport exceptionnel au Monde de la Communication que nous vous célébrons », a-t-il déclaré.

A propos du ministre Ally Coulibaly, il dira : « Votre parcours professionnel, votre enrichissant chemin de vie sont pour nous des
sources d’inspiration et de motivation à offrir en exemple. Et un exemple, on le met en lumière, on le célèbre. » « Monsieur le Ministre
d’Etat, au regard de votre parcours, de ce que vous êtes devenu, je peux me permettre d’invoquer Corneille qui, dans le Cid, l’une de ses
pièces de référence, fait dire cette phrase à Rodrigue : « (...) aux âmes bien nées, la valeur n’attend point le nombre des années (...) Votre talent et vos dons n’ont pas eu besoin d’attendre des années de maturité pour s’exprimer », a-t-il dit à propos du ministre Hamed Bakayoko.

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Société

Toutes les vidéos Société à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ