x Télécharger l'application mobile Abidjan.net Abidjan.net partout avec vous
Télécharger l'application
INSTALLER
PUBLICITÉ

Politique Publié le jeudi 24 septembre 2020 | Ministères

Visite d’Etat dans la Marahoué/ Présidentielle : Le gouvernement maintient la date du 31 octobre

© Ministères Par DR
Conseil des Ministres présidé par le Président de la République, S.E.M. Alassane Ouattara
Conseil des Ministres présidé par le Président de la République, S.E.M. Alassane Ouattara, à Bouaflé, ce mercredi 23 Septembre 2020, dans le cadre de la Visite d`Etat de quatre jours dans la Région de la Marahoué
Dans le cadre de la visite d’Etat dans la Marahoué, le gouvernement a tenu son Conseil des ministres hebdomadaire, le mercredi 23 septembre, 2020, à la Préfecture de Bouaflé, hors de sa base habituelle du Palais présidentiel du Plateau. L’on retient de cette rencontre au sommet de l’Etat que la date de l’élection présidentielle prévue à la date du 31 octobre reste inchangée.

Face à la presse, le ministre de la Communication et des Médias, Sidi Tiémoko Touré, par ailleurs porte-parole du Gouvernement, a tenu par rassurer les Ivoiriens quant à la tenue du scrutin présidentiel à bonne date : le 31 octobre 2020. La date de la tenue du scrutin, à en croire le porte-parole du Gouvernement est consacrée par le Constitution de 2016. Il est donc plus que nécessaire de respecter l’esprit de cette constitution. Vouloir aller contre l’une des recommandations de notre loi fondamentale, c’est tuer l’esprit de la démocratie, a dit, entre deux mots, le porte-parole du gouvernement. Mieux, il s’insurge contre certains politiciens qui militent pour un report des élections. A l’en croire, on ne doit pas aller d’exception en exception.

« Les exceptions tuent l’esprit de la démocratie », s’est-il voulu clair sur la question du report du scrutin du 31 octobre, une des volontés de certains opposants. Avant de rassurer l’ensemble des Ivoiriens. « Les élections auront lieu le 31 octobre, 2020 », a-t-il brisé leur rêve.

Ce point de presse a servi de cadre au porte-parole du Gouvernement de rappeler que les Ivoiriens aspirent à la paix, à la stabilité, des vœux chers qu’ils ne voudraient perdre sur l’autel des querelles politico-politiciennes. « Les populations ne font que subir les effets des querelles des politiciens », a-t-il déploré.
Rappelons que le dimanche 20 septembre, 2020, le président du PDCI, Henri Konan Bédié, parlant au nom d’une plate-forme de l’opposition, a appelé les populations à la désobéissance civile. Pour, disent-ils, amener le gouvernement à réunir les conditions idoines pour la tenue d’élection libre le 31 octobre 2020.

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Politique

Toutes les vidéos Politique à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ