PUBLICITÉ

Politique Publié le lundi 5 octobre 2020 | Abidjan.net

Présidentielle 2020: le candidat Kouadio Konan Bertin dit KKB investi officiellement en présence de milliers de partisans

© Abidjan.net Par Atapointe
Présidentielle 2020: Investiture du Candidat Kouadio Konan Bertin au palais de la culture
Abidjan le 04 Octobre 2020. Le candidat Kouadio Konan Bertin dit " KKB" investi officiellement ce dimanche au palais de la culture de Treichville dans la course à la présidentielle du 31 octobre 2020.
Le candidat indépendant à la course présidentielle du 31 octobre 2020, Kouadio Konan Bertin dit " KKB" a été investi officiellement ce dimanche 04 octobre au palais de la culture de Treichville, Abidjan devant de plusieurs milliers de partisans .

Arrivé sur le lieu de la cérémonie à 13h57 (heure locale), juste après son investiture, KKB a demandé l’observation d’une minute de silence en "hommage des morts de toutes les crises" qui ont émaillé la vie politique ivoirienne.

Aux dires de KKB, cette élection présidentielle devrait être "un moment précieux pour des débats d’idées entre ivoiriennes et ivoiriens soldés par des décisions pacifiques pour l’avenir du pays ".
Pour éviter que ce scrutin soit "le pauvre remake du film" qui a plongé le pays dans les affres de la guerre civile en 2010, " depuis de longs mois, je plaide pour une dynamique d’union nationale. C’est-à-dire pour le rassemblement de toutes les forces, de tous les talents et de toutes les bonnes volontés qui veulent sincèrement contribuer à la renaissance de la grandeur ivoirienne" a lancé KKB.

Il a par ailleurs indiqué qu’une fois élu, il réglerait certaines inégalités sociales. " Je m’engage solennellement à lutter radicalement contre la corruption qui mine tout effort national" a-t-il promis. Selon lui, il faut réinventer "la méritocratie ivoirienne". Car, pour KKB, diplômes, emplois, aides sociales, contrats en tout genre ne doivent plus être accordés en fonction de son ethnie, de sa proximité avec le pouvoir, mais en fonction de son travail, de ses capacités, de son mérite.
" Je veux en finir avec le privilège des « fils de « des parents de «, des obligés de « Je veux en finir avec la Côte d’Ivoire des copains et des coquins. Je traquerai la corruption partout où elle sévit, vole, usurpe, détourne" a prévenu le natif de Bocanda.

Au-delà de ces propositions, KKB a pris des engagements devant une salle qui a refusé de monde ce dimanche.

"Je m’engage solennellement devant le peuple ivoirien à servir sans faiblesse l’objectif suprême de la paix. Cela impose le respect de toutes les idées, de toutes les différences, de tous les courants de pensée. Cela impose que le pouvoir cesse d’être concentré dans les mains uniques d’un parti, ou d’un groupe ethnique" a déclaré l’ancien député de la commune de Port-Bouët.

Bien avant, Directeur National de Campagne, Djedje Venance a dans son intervention félicité le candidat pour son courage et son dévouement. Il a par ailleurs promis de travailler avec son équipe pour que " notre champion, notre candidat, le candidat de la nouvelle génération soit élu, au soir du 31 octobre 2020 à la magistrature suprême de la Côte d’Ivoire ".

Kouadio Konan Bertin, candidat indépendant et devrait affronter trois (3) autres candidats retenus par le conseil constitutionnel à savoir Alassane Ouattara le président sortant (RHDP), Henri Konan Bédié (PDCI-RDA) et Pascal Affi N’Guessan (FPI).

Cyprien K.

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Politique

Toutes les vidéos Politique à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ