x Télécharger l'application mobile Abidjan.net Abidjan.net partout avec vous
Télécharger l'application
INSTALLER
PUBLICITÉ

Politique Publié le dimanche 1 novembre 2020 | AIP

‘’le 31 octobre n’a pas été la journée du déluge comme l’on prédit tous les responsables des partis de l’opposition’’ (Adama Bictogo)

© AIP Par DR
Le directeur exécutif du RHDP, Adama Bictogo
Le directeur exécutif du Rassemblement des Houphouétistes pour la Démocratie et la Paix (RHDP), Adama Bictogo, a affirmé au cours d’une conférence de presse, que « le 31 octobre n’a pas été la journée du déluge comme l’on prédit tous les responsables des partis de l’opposition ».

« L’élection présidentielle a eu lieu en ce jour, et la première satisfaction de notre parti c’est que les ivoiriens reconnaissent pour eux que le 31 octobre 2020 était la date des élections au plan constitutionnel. Et pour nous, c’est un élément plus que important, car l’opposition certainement parlait d’une autre Côte d’Ivoire par celle des ivoiriens, dans la mesure où la majorité des ivoiriens responsables s’est exprimée aujourd’hui dans les urnes », s’est réjoui samedi 31 octobre 2020 dans la soirée, le directeur exécutif du RHDP, Adama Bictogo, lors d’une conférence de presse animé au QG de son parti sis aux II Plateaux Vallons Cocody (Abidjan).

Poursuivant, il a souligné qu’ « aujourd’hui, la Côte d’Ivoire vient donc de franchir un cap, en attendant que la Commission électorale indépendante se prononce sur les résultats et que le Conseil constitutionnel en fasse la validation. Nous voulons noter ce soir notre grande satisfaction qui pour nous déjà constitue une première victoire parce que l’élection s’est tenue ce samedi 31 octobre 2020, conformément à la Constitution. Et nous l’avons toujours dit cette élection se tiendra dans le calme ».

Tout en déplorant des blessés et des morts dus à l’agression des partisans de l’opposition, M. Bictogo estime qu’’un autre jour se lève sur la Côte d’Ivoire,’ après avoir félicité et remercié les électeurs qui ont fait preuve de civisme et de grande maturité à l’occasion du scrutin.

"Nous sommes en attente des résultats de la Commission électorale indépendante et du Conseil constitutionnel. Mais ceci étant dans cette ferveur des ivoiriens et ce nouveau pacte social que les ivoiriens viennent de signer avec Alassane Ouattara, nous satisfait du fait qu’ils aient pu se déplacer en bravant dans certains endroits des barrages et des agressions", a indiqué M. Bictogo.

Selon lui, « le taux de participation sera important au regard de la volonté populaire qui s’est exprimée ». Sur 22386 bureaux de vote repartis sur l’ensemble du territoire national, des dizaines ont fait l’objet d’attaque, a-t-on appris.

(AIP)

tg/kam

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Politique

Toutes les vidéos Politique à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ