x Télécharger l'application mobile Abidjan.net Abidjan.net partout avec vous
Télécharger l'application
INSTALLER
PUBLICITÉ

Politique Publié le lundi 2 novembre 2020 | APA

Un couvre-feu instauré à Yamoussoukro après des violences post-électorales

© APA Par DR
Yamoussoukro : échauffourées entre les forces de sécurité et des manifestants, la ville sous tension
Dans la ville de Yamoussoukro, ce vendredi 30 octobre, des échauffourées ont éclaté entre les forces de sécurité et des manifestants qui ont érigé des barricades
Un couvre-feu a été instauré à Yamoussoukro, la capitale politique et administrative ivoirienne après des violences post-électorales ayant occasionné de nombreux dégâts humains et matériels, a appris APA dimanche de source officielle.

A Yamoussoukro, le couvre-feu est institué pour une durée de trois jours allant du samedi 31 octobre 2020 au lundi 02 novembre 2020 inclus de 21 heures à 06 heures du matin, rapporte un arrêté préfectoral.

« (...) Vu l'urgence et considérant la nécessité de rétablissement de l'ordre public, il est instauré sur toute l'étendue du territoire du département de Yamoussoukro, un couvre-feu d'une durée de trois jours allant du samedi 31 octobre 2020 au lundi 02 novembre 2020 inclus de 21heures à 06 heures du matin», indique l’arrêté du préfet de ce département, Brou Kouamé.

« La présente mesure de couvre-feu peut être reconduite à son expiration en cas de nécessité », souligne l'article 2 de cette décision.

Par ailleurs, des sources concordantes annoncent qu’un couvre-feu est également instauré à Toumodi, un département du centre ivoirien, du dimanche 1er novembre 2020 au dimanche 08 novembre 2020 de 19 heures à 06 heures du matin.

Des violences post-électorales ont fait plusieurs dégâts humains et matériels ce week-end à Yamoussoukro et à Toumodi.

LB/ls/APA

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Politique

Toutes les vidéos Politique à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ