PUBLICITÉ

Politique Publié le mardi 3 novembre 2020 | AIP

Le bilan provisoire des violences électorales à Tiébissou

Un bilan provisoire a été dressé, lundi 02 novembre 2020, après les violences électorales du samedi 31 octobre, auprès des parents des victimes, des forces de sécurité, des autorités administratives et sanitaires, a appris l'AIP.

A l'hôpital général de Tiébissou, l’on a enregistré 28 blessés essentiellement par arme à feu et certains blessés ont été évacués au Centre hospitalier universitaire (CHU) de Bouaké.

Deux morts ont été constatés. Un soudeur de formation mais travaillant sur le chantier de l'autoroute en construction, Sylla Bengaly qui a succombé de ses blessures samedi, à l’hôpital général de Tiébissou, après qu'il a reçu des balles aux alentours du rond point en face dudit hôpital.

Le deuxième mort, Kouamé Ouswame Grégoire, un paysan de Tiébissou-Baoulékro, quartier à l'Ouest de la ville de Tiébissou. Il a été tué par arme à feu, à l'entrée de la ville en venant de Baoulékro, dans une rizière. Les deux corps ont été conservés à la morgue de Tiébissou.

(AIP)

myk/apk/fmo

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Politique

Toutes les vidéos Politique à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ