PUBLICITÉ

Société Publié le mardi 3 novembre 2020 | AIP

La vie reprend son cours normal à Bouaké après la psychose post-présidentielle

© AIP Par DR
Une vue de la ville de Bouaké
La vie a repris son cours normal à Bouaké après la psychose post-présidentielle même si ce n’est pas encore la ferveur habituelle dans les rues de la capitale de la région de Gbêkê, a constaté l’AIP ce mardi 03 novembre 2020.

La quasi-totalité des magasins de grande surface, des banques, des services publics et privés ont ouvert leurs portes depuis la matinée et reçoivent normalement leur clientèle et les usagers même si ce n’est pas l’affluence des grands jours. Les marchés journaliers et hebdomadaires comme celui du quartier Air-France 2, qui se tient tous les mardis, sont également opérationnels.

Le secteur des transports n’est pas également en reste de cette reprise totale des activités à Bouaké. Les motos-taxi et les taxis-ville ainsi que les taxis-brousse desservent les différents quartiers et villages comme à l’accoutumée. Seul bémol, le trafic de passagers en direction de la capitale économique Abidjan.

« Il y aurait encore des barrages dressés sur la voix entre Bouaké et Yamoussoukro. C’est ce qui explique que le trafic n’a pas encore repris », a indiqué un vigile posté à l’entrée de la société de transport AVS.

La ville de Bouaké a été épargnée par les manifestations de trouble et de violence consécutives aux mots d’ordre de désobéissance civile et de boycott actif du scrutin présidentiel du samedi 31 octobre lancés par l’opposition.

Cependant, gagnées par la psychose d’un éventuel excès de violence qui avaient cours dans les localités voisines, les populations de certains quartiers de cette ville avaient limité leurs sorties. Ce qui donnait par moment l’allure d’une ville fantôme à la capitale de la région de Gbêkê qui reste toujours marquée par le traumatisme de la rébellion de 2002.

(AIP)

rkk

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Société

Toutes les vidéos Société à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ