x Télécharger l'application mobile Abidjan.net Abidjan.net partout avec vous
Télécharger l'application
INSTALLER
PUBLICITÉ

Société Publié le samedi 7 novembre 2020 | Abidjan.net

Conflit électoral : la mutuelle de développement de Téhiri (Bayota) vole au secours des populations sinistrées

© Abidjan.net Par DR
Conflit électoral : la mutuelle de développement de Téhiri (Bayota) vole au secours des populations sinistrées
Venus constater les dégâts, des membres de la mission des cadres qui s’est rendue du jeudi 05 au samedi 07 Novembre dans le village de Téhiri
Le conflit électoral dans le village de Téhiri, dans la sopus-préfecture de Boyota, a fait des morts, des blessés, des maisons et commerces détruits avec de nombreux déplacés.

C’est un village entièrement détruit, une centaine de maisons calcinés, dont un complexe hôtelier à peine achevé. La maison du chef de village, Digbeu Koudou Paul, Colonel des Douanes ivoiriennes à la retraite, lui-même tabassé et aujourd’hui déplacé, et son véhicule n’ont pas échappé à la furia des assaillants.

Venus constater les dégâts, des membres de la mission des cadres qui s’est rendue du jeudi 05 au samedi 07 Novembre dans le village de Téhiri , ont fondu en larmes devant ce constat de désolation, qui fait suite aux conflits inter communautaires qui a émaillé le scrutin présidentiel, dans cette localité à 30 km sur l’axe Gagnoa - Sinfra.

Le samedi 31 octobre dernier, le jour de l’élection présidentielle, des affrontements communautaires ont éclaté dans la ville.

Le bilan non exhaustif de ces violences dans la sous – préfecture de Bayota à ce jour fait état de 04 morts, 43 blessés, dont plusieurs toujours pris en charge dans des structures sanitaires et plusieurs déplacés.

A ce jour, la situation sécuritaire reste précaire dans ce village à 30 kilomètres de Gagnoa.

Afin d’apporter le réconfort à leur parent et faire l’état des lieux de ce conflit, les cadres ont recueilli suite à un premier appel aux dons auprès les fils et filles du village de Téhiri, la somme de 5millions (5 000 000 FCFA). Cette manne a permis l’achat de vivres, de non vivres et des dons en espèces distribués espèces aux déplacés.

A Gagnoa, Chef lieu de région où la mission s’est rendue par la suite, elle a échangé avec le préfet LANCINA FOFANA, préfet de la région du Gôh, il a été question d’organiser la sécurisation du village avec à la clé le retour des populations sur leur lieux d’habitation dans les jours à venir.

Cette mission de réconfort et d’état des lieux est la première étape d’un processus de reconstruction du village de Téhiri et surtout dans l’épineuse question pour les populations de revivre ensemble.

Rk avec AG à Bayota

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Société

Toutes les vidéos Société à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ