x Télécharger l'application mobile Abidjan.net Abidjan.net partout avec vous
Télécharger l'application
INSTALLER
PUBLICITÉ

Société Publié le lundi 9 novembre 2020 | Abidjan.net

Mise au point du chef de canton de Diabo

© Abidjan.net Par DR
Mise au point du chef de canton de Diabo, Nanan BATTEY Thomas
Le lundi 1er avril 2019, le Conseil du Royaume BAOULE, réuni à la résidence de Sa Majesté Nanan AKOUA BONI II, composé des chefs de Canton :

- Nanan N’GORAN Koffi II, chef de canton N’dranouan de BOUAKE, pour la région de Gbèkè
- Nanan ATTO Yapi III, chef de canton de la région de l’IFFOU
- Nanan N’GUESSAN Bangui, chef de canton du Bélier
- Nanan N’GUESSAN Béhé N’gbin, chef de canton du N’zi
- Nanan ASSI Ettien Mazola, chef de canton du Tiassa
- Nanan BOIGNY N’dri III, chef de canton de Yamoussoukro
- Nanan N’DRI Kouassi, chef de canton de la Marahoué
Réaffirmaient l’indéfectible soutien du Conseil du Royaume BAOULE à sa Majesté Nanan AKOUA Boni II.

Par la voix de Nanan KOUASSI Yao Thomas, Chef de canton de DIABO, le Conseil du Royaume avait ce jour-là, dénoncé « des personnes venues d’ailleurs, bénéficiant du soutien de certains de nos fils motivés par une ambition démesurée, tentant par toutes sortes d’intrigues d’installer un nouveau roi en lieu et place de Sa Majesté Nanan AKOUA BONI II, Reine du Royaume BAOULE, au mépris des règles et principes traditionnels en vigueur en pays BAOULE depuis plus de quatre siècles .»

C’est donc avec une surprise non feinte que nous avons découvert sur les réseaux sociaux et des sites en ligne, « un message royal » attribuée à un « Cabinet Royal » qui indique que « sa majesté Nanan Kassi ANVO, Roi des Baoulé » exprimerait sa « vive préoccupation au regard des menaces qui pèsent sur la cohésion sociale depuis quelques mois, dont les conséquences graves ont été observées avant et après le scrutin présidentiel du 31 octobre dernier. »

Ce message en date du 7 novembre 2020 a été rédigé à Abidjan.
C’est surtout avec la photo de la rencontre solennelle des chefs de canton, membres du Conseil du Royaume et non d’un « Cabinet Royal », que ce message est exploité sur les réseaux sociaux et les médias en ligne, au mépris des règles du droit à l’image et de l’atteinte à l’honneur.

Le Porte-parole du Conseil du Royaume, Nanan KOUASSI Yao Thomas, Chef de canton de DIABO, voudrait ici relever les manquements suivants :

- Il n’y a qu’une Unique Reine, Sa Majesté Nanan AKOUA Boni II, à la tête du Royaume BAOULE dont le siège est à SAKASSOU et non ABIDJAN
- Aucune rencontre n’a eu lieu à SAKASSOU pour un avis du Royaume sur les événements politiques en cours
Par voie de conséquence, et se gardant d’user des voies de recours judiciaires contre tous ceux qui auront utilisé son image et celles des Distingués Chefs de canton présents le 1er avril 2019, à la résidence de Sa Majesté Nanan AKOUA Boni II, à SAKASSOU, Nanan KOUASSI Yao Thomas,
-condamne avec la dernière énergie ce gangstérisme intellectuel et élève une vive protestation contre cette manipulation de l’opinion par l’utilisation de son image
-dénonce cette entreprise malveillante et malhonnête de ce pseudo dirigeant inconnu du Royaume BAOULE si ce n’est une des manœuvres de ces personnes qui tentent depuis des années de salir l’honneur du Royaume BAOULE et de sa Reine
- rappelle à toute fin utile qu’il ne s’est jamais associé à une quelconque initiative avec des apprentis putschistes dans le Royaume BAOULE et demeure soumis à la seule et unique autorité de Sa Majesté Nanan AKOUA BONI II
- Se garde de poursuivre cet individu qui se présente comme un roi sans en avoir les attributs et qualités, les médias numériques qui ont relayé cette fausse information avec sa photo et tous ceux qui sur les réseaux sociaux ont partagé cette image avec ce texte mensonger.

Fait à DIABO, 8 novembre 2020
Le chef de Canton

Nanan BATTEY Thomas chef de canton Gblo Diabo

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Société

Toutes les vidéos Société à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ