x Télécharger l'application mobile Abidjan.net Abidjan.net partout avec vous
Télécharger l'application
INSTALLER
PUBLICITÉ

Politique Publié le mercredi 11 novembre 2020 | Le Nouveau Réveil

Malgré le blocus, l’arrestation de ses collaborateurs, les intimidations: La sérénité du président Bédié qui panique ses adversaires

© Le Nouveau Réveil Par DA
70 ans du PDCI-RDA: Henri Konan Bédié préside la journée dédiée aux élus
Vendredi 29 avril 2016. Abidjan. Henri Konan Bédié, président du PDCI-RDA a présidé une cérémonie dédiée aux élus dans le cadre de la célébration des 70 ans du parti. Photo: Henri Konan Bédié, président du PDCI-RDA.
Nous écrivions, en fin de semaine dernière, que le président Henri Konan Bédié est au travail quand bien même sa résidence serait sous blocus des forces du président Ouattara. On ne croyait pas si bien dire. De sa résidence privée, en effet, il est à l’ouvrage pour la stabilité durable du pays. Ceux qui, un tant soit peu, ont pensé que le blocus imposé à sa résidence pouvait restreindre ses activités politiques, se sont bien foutu le doigt dans l’œil. Encore une fois, le président Henri Konan Bédié démontre qu’il mérite bien son surnom de sphinx. Grand acteur du miracle économique au cours duquel les piliers de l’économie ivoirienne ont été portés sur les fonts baptismaux, dans la 2e décennie après l’indépendance du pays, le président Bédié a tout appris auprès du président Félix Houphouët-Boigny, son mentor politique. Et la somme des expériences acquises depuis lors, fait de lui une personnalité politique de premier ordre, un génie politique pour ainsi paraphraser le Gl De Gaulle parlant du président Houphouët-Boigny, alors ministre dans son gouvernement. La sérénité qu’a toujours affichée le président Henri Konan Bédié, à chaque épreuve traversée dans sa vie, est, en somme, une leçon de vie que devrait s’approprier chacun de nos concitoyens. L’homme a le cœur blanc. Et Dieu, qui permet toute chose, a toujours été avec lui, l’a toujours inspiré pour qu’il ait l’attitude qu’il faut pour la paix en Côte d’Ivoire. Jamais il n’a été ébranlé par une quelconque situation parce qu’il a une parfaite connaissance des hommes, une parfaite maitrise de la situation. Bien imprégné de la philosophie de Confucius, le président Henri Konan Bédié a toujours été guidé dans sa démarche politique par le respect de la légalité constitutionnelle. C’est la raison fondamentale pour laquelle, jamais, son nom ou son image n’est et ne sera associé à une quelconque manœuvre non républicaine. C’est aussi là l’autre source de la sérénité dont il a toujours fait preuve. Même victime de la méchanceté des hommes, de l’ingratitude des hommes, Henri Konan Bédié est toujours resté lui-même. Toujours au service de son pays pour le bonheur de ses concitoyens. C’est bien le sens de la bataille qu’il mène actuellement avec acharnement et abnégation pour le respect de la Constitution gravement piétinée. Bataille qu’il a engagée et mène pour offrir un meilleur cadre aux générations futures. Car, le cas d’espèce qu’il est donné de constater fera certainement jurisprudence et va occasionner des choses aux conséquences incalculables pour l’avenir. Or, le souhait bien partagé du président Henri Konan Bédié, c’est d’offrir aux générations futures, un cadre politique et économique dépourvu de toutes les pesanteurs qui pourraient freiner l’élan d’ascension du pays. Le sphinx de Daoukro, de son lieu où il est, est ainsi au travail dans la sérénité. Et une fois, on prendra date avec l’histoire. Comme ce fut le cas après le stupide coup d’Etat militaire de décembre 1999. L’Homme en est revenu plus adulé que jamais au grand désarroi de ses détracteurs et les comploteurs qui avaient nourri le funeste dessein de le voir hors des frontières ivoiriennes pour toujours. Ne dit-on pas que le temps est un autre nom de Dieu ?

PAUL KOFFI

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Politique

Toutes les vidéos Politique à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ