x Télécharger l'application mobile Abidjan.net Abidjan.net partout avec vous
Télécharger l'application
INSTALLER
PUBLICITÉ

Société Publié le mardi 16 février 2021 | AIP

Le Fonds pour l’environnement mondial a financé 338 projets en Côte d’Ivoire (ministre)

Abidjan- Le Fonds pour l’environnement mondial (FEM) a financé, à travers son programme de micro financements, depuis son démarrage en 1993 à ce jour, 338 projets dont 13 pour le projet aménagement du bassin du Niger, pour un montant d’un peu plus de trois milliards de FCFA, a révélé, mardi 16 février 2021, à Abidjan, le ministre de l’Environnement et du Développement durable, Joseph Séka Séka.

Ces projets ont concerné les foyers améliorés, l’énergie solaire, la promotion de l’apiculture organique à une échelle importante pour constituer à terme une filière économique, la conservation des sols, la gestion des écosystèmes littoraux (…), a situé M. Séka lors d’un atelier bilan du programme du micro financement du FEM (MICROFEM).

« Grâce au savoir-faire et aux solutions capitalisées, ce programme dispose d’un important paquet de stratégies d’éco-développement susceptibles d’en faire un outil majeur de développement durable dans notre pays », s’est-il félicité.

La représentante résidente du Programme des Nations-Unies pour le développement (PNUD), Carol Flore-Smereczniak, a expliqué que, « à travers le financement de petits projets, le programme a permis de préserver ou de restaurer les ressources environnementales, de diversifier et d’améliorer les revenus ainsi que les conditions d’existence des populations locales ».

Le programme ayant atteint sa phase de maturité, il faut faire preuve de beaucoup d’audace et de créativité et forger des partenariats stratégiques et mobilisant des ressources issues tant du secteur public que du secteur privé. « Il s’agit d’un des programmes les plus prisés du FEM qui produit des résultats concrets avec des impacts perceptibles (…) », a-t-elle indiqué.

Le FEM est un mécanisme de financement multilatéral qui accorde des aides financières aux pays en développement pour réaliser des projets ayant des retombées positives sur l’environnement mondial tout en favorisant des moyens de subsistances viables dans les communautés locales, a expliqué la secrétaire permanente de la commission nationale du FEM, Koné-Alimata Bakayoko.

Elle a ajouté qu’à ce jour, 68 grands projets nationaux, régionaux et internationaux ont été financés par l’institution pour un montant de plus de 310 milliards de FCFA.

gak/ask

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Société

Toutes les vidéos Société à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ