PUBLICITÉ

Société Publié le samedi 27 mars 2021 | RFI

Côte d`Ivoire: au deuxième jour du procès de Duékoué-Carrefour, les témoins accusent Ouérémi

© RFI Par DR
Lors des événements de 2011, plus de 800 personnes ont été massacrées à Duékoué.
Des soldats ivoiriens patrouillent les rues de la ville, le 22 juillet 2012.
En Côte d’Ivoire, deuxième jour du procès d’Amadé Ouérémi devant le tribunal criminel d’Abidjan. Ce trafiquant de l’ouest ivoirien est soupçonné d’être l’un des artisans du massacre du quartier Carrefour de Duékoué les 28 et 29 mars 2011, au cours duquel plus de 800 personnes avaient été tuées lors de la prise de la ville par les forces pro-Ouattara. Ce jeudi, une dizaine de témoins ont été entendus.
À l’ouverture des débats, le président pose une question claire à l’accusé : « Qui a donné l’ordre d’attaquer Carrefour ? », « C’est Losseni Fofana », répond Amadé Ouérémi, incriminant ainsi « Loss », l’un des principaux commandants de zone rebelles régnant sur l’Ouest, et qui aurait orchestré son arrestation en 2013.

À la... suite de l'article sur RFI

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Société

Toutes les vidéos Société à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ