PUBLICITÉ

Économie Publié le vendredi 4 juin 2021 | Le Banco.net

Tribunal militaire d’Abidjan : 5 policiers comparaissent pour la bastonnade d’une dame

© Le Banco.net Par SIA KAMBOU
Ouverture du procès de l’assassinat du général Guéï
Jeudi 17 décembre 2015. Abidjan. Dix-neuf personnes dont le général Dogbo Blé, un ex-homme fort du régime de Laurent Gbagbo, et Anselme Séka Yapo (photo), ancien responsable de la sécurité rapprochée de Simone Gbagbo, comparaissaient devant le tribunal militaire pour assassinat et complicité d’assassinat du général Robert Guéï, ex-chef de la junte en Côte d’Ivoire.
Le sergent Konan K. JY en fonction à la préfecture de police d’Abidjan et 4 de ses collègues sont convoqués par le tribunal militaire pour le vendredi 4 juin 2021. Selon une information émanant de cette institution chargée de juger les actes indélicats posés par les agents des Forces de sécurité et de défense, ils vont s’expliquer au commissaire du gouvernement, en l’occurrence l’Amiral Ange Kessi les faits qui ont incité leur collègue le sergent Konan K. JY a bastonné à l’aide d’une matraque dame Sidibé le Mercredi 16 décembre 2020.

Selon les informations rapportées par le tribunal militaire, il faut noter que la victime était allée s’enquérir des nouvelles d’un de ses frères, à savoir Sidibé S, raflé le même jour vers 21 heures.... suite de l'article sur Le Banco.net

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Économie

Toutes les vidéos Économie à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ