PUBLICITÉ

Société Publié le vendredi 4 juin 2021 | AIP

Les 37ème et 38ème sessions ordinaires jumelées du CAMES ouvertes à Abidjan

La ministre d’Etat, ministre des Affaires étrangères, de l’Intégration Africaine et de la Diaspora, Kandia Camara, représentant le premier ministre ivoirien, a procédé, à Abidjan, à l'ouverture des 37ème et 38ème sessions ordinaires jumelées du Conseil africain et malgache pour l’enseignement supérieur (CAMES).

Cette session, qui s’est tenue jeudi 3 juin 2021, enregistre la participation de 14 pays membres du CAMES, revêt un caractère particulier dans la mesure où il se tient pour la toute première fois en mode hybride (visioconférence et présentiel), afin d’alléger l’impact de la crise sanitaire dû à la pandémie Covid-19.

« La rencontre d’Abidjan a pour objectif de consolider le cadre régional de certification et de qualification professionnelles du CAMES, comme l’une des réponses pour réduire le taux de chômage élevé des jeunes diplômés dans l’espace CAMES », a indiqué le ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, Pr Adama Diawara.

Tout en souhaitant de fécondes réflexions pour relever la qualité de l’enseignement supérieur des pays membres du CAMES, la présidente en exercice du Conseil des ministres du CAMES, Eléonore Yayi Ladekan, par ailleurs ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique du Bénin, espère que ledit Conseil sera la lanterne qui éclaire davantage le parcours des gouvernants africains sur les sentiers du développement.

Bien avant, elle a remercié son homologue ivoirien d’avoir accepté spontanément la réunion des experts et la session des ministres en dépit des contraintes liées à cette organisation.

Le secrétaire général du CAMES, Pr Bertrand M’Batchi, pour sa part, a félicité particulièrement le leadership de la présidente du Conseil des ministres du CAMES ainsi que celui de tous les ministres qui ont été mobilisés ces deux dernières années, pour soutenir de manière multiforme les programmes et activités institutionnels.

Le CAMES a été créé par les chefs d’Etat de l’Organisation commune africaine et Malgache (OCAM) à la suite de la conférence de Niamey de 1968. Cette organisation intergouvernementale à son siège à Ouagadougou, au Burkina Faso.

(AIP)

tg/apk/fmo

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Société

Toutes les vidéos Société à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ