PUBLICITÉ

Société Publié le jeudi 15 juillet 2021 | Abidjan.net

Recherche scientifique : le Gouvernement ivoirien et l’AFD visitent le centre d’excellence africain sur le changement climatique

© Abidjan.net Par Donald
Recherche scientifique : visite des équipements des laboratoires du pôle de recherche scientifique et d`innovation de l`Université Félix Houphouët Boigny de Bingerville
Abidjan le 12 juillet 2021. Une délégation de l`Agence Française de Développement (AFD) accompagnée du Ministre de l`Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique, ont effectué ce lundi une visite des équipements des laboratoires du pôle de recherche scientifique et d`innovation de l`université Félix Houphouet-Boigny de Bingerville.
Une délégation du Ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique et de l’Agence Française de Développement ( AFD) a effectué le 12 juillet 2021, une visite au sein du Centre d’Excellence Africain sur le Changement Climatique, la Biodiversité et l’Agriculture Durable de Bingerville.

La visite des différents laboratoires de ce centre dont le centre national de calcul, le laboratoire de fabrication de phytomédicaments et le laboratoire de fabrication de biopesticides ont permis aux différentes délégations de constater le potentiel ivoirien en matière de recherche développement.

En effet, ces laboratoires ont bénéficié d’équipements ultras modernes de pointe acquis récemment grâce à un appui financier de l’AFD à l’image du super calculateur du centre national de calcul, qui effectue 322.000 milliards d’opérations par second et qui fourni des informations précises sur l’évolution du climat en Côte d’Ivoire et son impact sur l’agriculture et la population.

Satisfait de cette visite, le Ministre Adama Diawara, a indiqué que ces différents équipements de haut niveau sont le fruit de la nouvelle dynamique de recherche développement qui vise a mettre la recherche au profit de solutions concrètes dans laquelle la Côte d’Ivoire s’est engagée.

Toutefois, il a déploré le sous financement de la recherche scientifique qui ne facilite pas l’atteinte des objectifs.

« Ces équipements de pointe ne sont qu’un pan de l’arbre qui cache toute la forêt. Malheureusement, en Côte d’Ivoire, la plupart de nos laboratoires sont sinistrés ( insuffisance ou manque d’équipements). L’Etat à lui seul ne peut trouver des solutions durables . Nous appelons à l’implication du secteur privé » a-t-il lancé.

Pour sa part, Thomas Melonio, Directeur Exécutif innovation, recherche et savoirs de l’AFD, a invité à optimiser ces investissements : « A travers ces équipements ultras modernes, les chercheurs doivent parvenir à trouver des solutions qui impactent le quotidien des populations, qui protègent leur santé et les aide à accroître leurs revenus » a-t-il soutenu.

Mis en vigueur en 2016, le Centre d’Excellence Africain sur le Changement Climatique, la Biodiversité et l’Agriculture Durable ( WASCAL/CCBAD) a bénéficié de l’appui de la Banque Mondiale de 2016 à 2020 à travers le projet CEA 1. Depuis le 1er octobre 2020, ce centre béneficie du financement de l’AFD pour la mise en œuvre du projet CEA-IMPACT.


PR

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Société

Toutes les vidéos Société à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ