PUBLICITÉ

Société Publié le vendredi 11 juin 2021 | Abidjan.net

Côte d’Ivoire: l’Unicef et le gouvernement entament un nouveau cycle de coopération

© Abidjan.net Par DR
Vue d`une élève
L’UNICEF et le Gouvernement ivoirien lancent ce matin un nouveau cycle de coopération pour la période 2021-2025. Une planification quinquennale commune qui orientera les différentes interventions pour la réalisation des droits des enfants, adolescent-e-s et mères en Côte d’Ivoire. Ce nouveau programme vise en priorité la vaccination systématique, l’accès universel et équitable à l’éducation, la protection des enfants contre les violences et l’exploitation, l’enregistrement des naissances, l’amélioration de l’hygiène et de l’accès aux infrastructures d’eau et d’assainissement, l’amélioration de l’accès des enfants et familles vulnérables aux programmes de protection sociale.


Le programme de pays de l’UNICEF (2021-2025) est aligné entre autres sur le Plan national de développement (2021-2025) développé par le Gouvernement ivoirien et sur le Plan-cadre de coopération des Nations Unies pour le développement durable (2021-2025), en particulier sur les résultats relatifs à la jeunesse, aux questions de genre, à l’accès aux services sociaux, à l’éducation et à la gouvernance. Il émane également des résultats des cycles de coopération précédents dont celui de 2017- 2020 qui présente des acquis considérables en matière d’éducation, de santé et de protection.


Entre 2016 et 2020, le nombre d'enfants non scolarisés et en âge de fréquenter le cycle primaire et le premier cycle secondaire a baissé de moitié. Le taux d’enregistrement des naissances dans les délais a connu une hausse de 13%. En matière de santé, la vaccination des enfants au pentavalent 3 est également en hausse, 30% entre 2016 et 2019. Des progrès à consolider et à accélérer avec des interventions innovantes et ciblées tenant également compte de l’évolution du contexte socio-économique et politique.


« Pour assurer le respect, la protection et la satisfaction des droits des enfants, des femmes et des jeunes dans les domaines précités, le CPD 2021-2025, entend contribuer à la création des conditions pour un accès équitable de ses cibles à des services sociaux de base de qualité », déclare Madame Nialé Kaba, Ministre du Plan et du Développement.

Des changements stratégiques importants marqueront donc ce nouveau cycle de coopération après celui de 2017-2020. Ils consistent à favoriser des interventions multisectorielles et convergentes dans les régions du nord et de l’ouest du pays et certaines zones périurbaines d’Abidjan. Dans ces zones géographiques prioritaires, la décentralisation et la gouvernance locale seront renforcées ainsi que les synergies avec d’autres organismes des Nations Unies. « En axant les interventions sur le nord du pays exposé à la menace des groupes armés du centre du Sahel, l’ouest du pays et certaines zones périurbaines d’Abidjan, nous espérons venir en aide aux enfants les plus vulnérables et les plus difficiles à atteindre et renforcer la résilience des services sociaux et de ces populations », dit Marc Vincent, représentant de l’UNICEF en Côte d’Ivoire.

La communication, l’innovation ainsi que les partenariats avec le secteur privé sont des éléments décisifs de ce programme pays. Les partenariats avec le secteur privé seront intensifiés à travers les différentes composantes du programme et les initiatives novatrices ayant fait leurs preuves telles que l’utilisation des briques de plastique recyclé et l’interopérabilité de l’enregistrement seront généralisées. Enfin, la communication destinée à promouvoir un changement de comportements dans les communautés devrait favoriser l’acquisition de bonnes pratiques et ce grâce aux réseaux sociaux, à la mobilisation des jeunes et aux médias traditionnels, qui participeront à renforcer et consolider la cohésion sociale.


Le budget total du programme de coopération 2021-2025 est d’environ 106 milliards de francs CFA dont 75 milliards restent à mobiliser.

Bénéficiant de son positionnement et de sa crédibilité auprès du Gouvernement et des parties prenantes, l’UNICEF est engagé depuis 1995 à faire avancer les droits des enfants, filles et garçons en Côte d’Ivoire. À travers son Programme de coopération 2021-2025, le bureau de l’UNICEF en Côte d’Ivoire ambitionne de consolider son rôle moteur au sein du Système des Nations Unies et des partenaires au développement, en demeurant chef de file dans les thématiques techniques de l’Éducation, de l’Eau, de l’hygiène et l’assainissement, de la Nutrition et la Protection de l’Enfance avec une attention particulière à l’équité et à la réduction des inégalités, en particulier celles faites aux jeunes filles, et à la construction d’une jeunesse soucieuse de contribuer à la cohésion sociale et au développement de son pays.

Cette année, l’Organisation célèbre son 75ème anniversaire. 75 ans d’engagement dans le monde entier pour que chaque enfant survive et s’épanouisse, apprenne, vive dans un environnement sûr et propre, soit protégé contre la violence et l’exploitation et ait les mêmes chances de réussir dans la vie que les autres.

A. N.

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Société

Toutes les vidéos Société à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ