x Télécharger l'application mobile Abidjan.net Abidjan.net partout avec vous
Télécharger l'application
INSTALLER
PUBLICITÉ

Société Publié le jeudi 17 juin 2021 | AIP

Le gouvernement salue le satisfecit du FMI sur les perspectives macroéconomiques et la résilience de l’économie

Abidjan- Le gouvernement ivoirien, à l'issue du Conseil des ministres, mercredi 16 juin 2021, a salué le satisfecit de la mission du Fonds monétaire international (FMI), qui a témoigné des perspectives macroéconomiques favorables et la bonne résilience de l’économie ivoirienne face à la pandémie de la COVID-19 en 2020.

Et ce, en dépit de l’impact de la pandémie, la croissance économique est estimée à 2% en 2020, meilleure que les précédentes estimations, a déclaré le porte parole du gouvernement, Amadou Coulibaly, au Palais présidentiel d'Abidjan Plateau, lors de sa conférence de presse.

La mission a également apprécié les efforts de gestion qui ont permis de contenir le déficit budgétaire en 2020 à 5,6% du PIB, pour un objectif initial de 5,9% du PIB, soit un niveau plus faible que prévu, a indiqué M. Coulibaly.

Pour l’année 2021, malgré la récente pénurie d’électricité, la croissance économique est estimée à 6,5% par la partie ivoirienne contre 6,0% pour le FMI.

Le déficit budgétaire attendu en 2021 a été révisé à 5,6% du Produit intérieur brut (PIB) contre 4,6% prévu dans la Loi de Finances initiale 2021. Sur le moyen terme, le déficit budgétaire sera progressivement réduit en lien avec les objectifs de développement portés par le PND 2021-2025, pour atteindre la cible de 3% de l’UEMOA, a-t-il affirmé.

Par ailleurs, les résultats de l’Analyse de viabilité de la dette (AVD) effectuée par les services du FMI convergent avec ceux des services nationaux, et montrent que le risque de surendettement de la Côte d’Ivoire demeure modéré.

Une équipe des services du FMI, dirigée par Luca Antonio Ricci, avait effectué une mission virtuelle du 25 mai au 10 juin 2021 pour des discussions dans le cadre de la consultation 2021 au titre de l’article IV avec les autorités ivoiriennes.

Elle a passé en revue l’ensemble des secteurs de l’économie ivoirienne, à en poser un diagnostic et à discuter des orientations de politiques économiques susceptibles de préserver la solidité du cadre macroéconomique, de consolider les perspectives économiques, et de soutenir la croissance à moyen et long terme.

L'équipe du FMI a tenu des réunions virtuelles, entre autres, avec le Premier ministre Patrick Achi, le ministre et le secrétaire général de la présidence, Abdourahmane Cissé, le ministre de l'Economie et des Finances, Adama Coulibaly, le ministre du Budget et du Portefeuille de l'Etat, Moussa Sanogo, le ministre du Plan et du Développement, Nialé Kaba et le ministre de la Fonction publique et de la Modernisation de l'Administration, Anne Désirée Ouloto.

Cette annonce gouvernementale a été faite, lors d'une communication en Conseil des ministres relative aux conclusions de la mission du FMI sur les consultations au titre de l’Article IV de ses statuts.


nmfa/fmo

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Société

Toutes les vidéos Société à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ