PUBLICITÉ

Société Publié le vendredi 18 juin 2021 | AIP

Le ministère de l’Hydraulique met à la disposition de l’ONEP 20 camions-citernes

© AIP Par DR
Le ministère de l’Hydraulique met à la disposition de l’ONEP 20 camions-citernes
Abidjan- Le ministre de l’Hydraulique, Laurent Tchagba, a procédé jeudi 17 juin 2021 à Abidjan, à la remise de 20 camions-citernes à l’Office national de l’eau potable (ONEP) en vue de pallier en cas d’urgence aux difficultés d’eau potable.

D’un coût de 1,5 milliards FCFA, ces engins d’une capacité de 20.000 litres chacun sont les moyens les plus rapides et adéquats pour les dépannages en cas d’urgence provoquée par des incidents sur les installations pouvant entraîner le manque d’eau potable tant à Abidjan qu’à l’intérieur du pays.

Le ministre a promis qu’en plus de ces 20 camions-citernes, le gouvernement a entrepris des démarches auprès de la Banque mondiale pour une acquisition de 15 engins d’ici la mi-juillet 2021 et 15 autres camions dont le dossier est à l’étude auprès de l’institution de Bretton Woods.

Avec l’acquisition de tous ces camions-citernes, la Côte d’Ivoire disposera de plus de 50 engins du genre pour faire face aux urgences d’eau à Abidjan et dans toutes les 31 régions du pays, en vue de répondre à l’appel des populations à tout moment.

« Avec l’acquisition de ces camions, nous serons capable de mettre un camion-citerne par région et cela pourra nous permettre d’être efficace pour répondre à l’appel des populations », a promis M. Tchagba

Exprimant sa gratitude au président de la République Alassane Ouattara et au Premier ministre Patrick Achi pour la réalisation de ce projet, le ministre a demandé aux responsables et agents de l’ONEP en charge de la gestion des camions-citernes d’en faire un bon usage et d’être efficaces dans la distribution de l’eau potable aux populations qui en ont besoin.

Le directeur général de l’ONEP, Berthé Ibrahiman, a promis la bonne tenue de ces engins en vue d’une desserte des populations en eau potable sur toute l’étendue du territoire ivoirien.

Les perturbations d’eau sont essentiellement liées à des casses de conduite de distribution d’eau potable (tuyaux) lors des travaux de voirie, aux incidents techniques liés aux coupures d’électricité ces derniers temps, aux problèmes de restructuration du réseau engendré par l’urbanisation galopante et aux projets d’hydraulique en cours.

Avant ces acquisitions, la Côte d’Ivoire ne disposait que de sept camions de 10.000 litres chacun dont trois pour l’ONEP et quatre pour la SODECI.

Institué par décret 2006-274 du 23 août 2006, l’ONEP a pour missions, entre autres, la conception, l’établissement, le contrôle et le suivi des différents contrats de délégation des services publics d’eau potable, la maîtrise d’ouvrage ou la maîtrise d’œuvre des investissements pour la réalisation, l’extension, le renforcement et le renouvellement des infrastructures d’alimentation en eau potable.

bsp/cmas

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Société

Toutes les vidéos Société à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ