x Télécharger l'application mobile Abidjan.net Abidjan.net partout avec vous
Télécharger l'application
INSTALLER
PUBLICITÉ

Politique Publié le jeudi 8 juillet 2021 | APA

Côte d’Ivoire: visite technique "obligatoire" pour les motos

© APA Par DR
Le ministre Amadou Coulibaly, nouveau ministre de la Communication, des Médias et de la Francophonie, porte parole du gouvernement
Le porte-parole du gouvernement ivoirien, Amadou Coulibaly, a annoncé mercredi l'immatriculation et la visite technique "obligatoire" pour tous les véhicules motorisés y compris les deux et trois roues, après un Conseil des ministres.

L'immatriculation et la visite technique sont désormais "obligatoire pour tous les véhicules motorisés y compris les deux roues et les trois roues", a indiqué le porte-parole du gouvernement, M. Amadou Coulibaly, face aux caméras.

Le porte-parole du gouvernement, également ministre de la Communication, des médias et de la Francophonie, a ajouté qu'il est fait "obligation" aux conducteurs des motos et des tricycles de détenir le permis A et de disposer d'une assurance.

Cette mesure, adoptée en Conseil des ministres, vise à renforcer la sécurité routière sur le réseau routier ivoirien face à l'accroissent des accidents de la circulation routière, a fait savoir le porte-parole du gouvernement.

Le nombre de victimes dues aux accidents de la route, dira-t-il, est estimé à "1200 tués et plus de 21.000 blessés en moyenne par an". De ce fait, le Conseil a adopté un plan stratégique en vue d'"améliorer de façon urgente la sécurité routière".

Le dispositif élaboré pour la période 2021-2025 comprend au nombre des priorités, l'amélioration de la sécurité des transports en commun, des marchandises et le renforcement de la prise en charge des accidents, a-t-il souligné.

Il prévoit de façon spécifique le renforcement de la signalisation routière sur les axes inter-urbains, du contrôle sur les camions et les véhicules de transport en commun, notamment les taxis compteurs, les mini-bus et les taxis communaux, a-t -il poursuivi.

Le porte-parole du gouvernement ivoirien, Amadou Coulibaly, a rappelé par ailleurs l'interdiction formelle de l'utilisation du gaz butane comme source d'énergie dans les véhicules, un phénomène qui a occasionné des dégâts matériels et humains.

AP/ls/APA

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Politique

Toutes les vidéos Politique à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ