x Télécharger l'application mobile Abidjan.net Abidjan.net partout avec vous
Télécharger l'application
INSTALLER
PUBLICITÉ

Politique Publié le jeudi 8 juillet 2021 | AIP

Mandat d’arrêt à l’encontre de Karim Keita : Abidjan n’a encore pris aucune décision (Conseil des ministres)

Abidjan - Le porte-parole du Gouvernement, Amadou Coulibaly, a indiqué mercredi 07 juillet 2021, à l’issue du conseil des ministres, qu’à cette heure aucune décision n’a été prise par Abidjan, concernant le mandat d’arrêt international à l’encontre de l’ancien député malien et fils de l’ex-président du Mali, Karim Keita, dans le cadre d’une enquête sur la disparition du journaliste Birama Touré, en 2016.

« Aucune décision n’a été prise à ce stade. On ne peut en dire plus », a affirmé le porte-parole du Gouvernement, lors des échanges avec la presse.

Le journaliste Birama Touré travaillait pour l'hebdomadaire malien « Le Sphinx » et n'a plus été vu depuis le 29 janvier 2016. Ses proches craignent qu'il ait été assassiné.

Le directeur du Sphinx, Adama Dramé, avait affirmé en 2018 que Birama Touré avait approché Karim Keïta à propos d'un dossier qu'il présentait comme compromettant pour le fils du président. Karim Keïta a toujours fermement démenti toute implication dans la disparition du reporter.

Le fils-aîné de l’ex-président malien Ibrahim Boubacar Kéïta (IBK) avait quitté son pays après le coup d’Etat militaire d’août 2020 mené contre son père. Il avait trouvé refuge en Côte d’Ivoire.

ako/fmo

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Politique

Toutes les vidéos Politique à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ