PUBLICITÉ

Politique Publié le jeudi 8 juillet 2021 | AIP

Le RHDP désormais dépositaire de deux legs d’Amadou Gon Coulibaly (Patrick Achi)

© AIP Par Donald
Présentation du livre hommage intitulé " Amadou Gon Coulibaly : Le Cœur et l`esprit "
Abidjan le 05 juillet 2021. Le Premier Ministre, Patrick Achi et des membres du gouvernement ont pris part ce lundi à la cérémonie de présentation du livre hommage intitulé " Amadou Gon Coulibaly : le Cœur et l`esprit ".
Abidjan - Le Premier ministre, Patrick Achi, rendant hommage jeudi 08 juillet 2021 à feu El Hadj Amadou Gon Coulibaly au Sofitel Hôtel Ivoire d’Abidjan, a assuré que le Rassemblement des houphouétistes pour la démocratie et la paix (RHDP) est désormais dépositaire de deux précieux legs de celui qui était désigné pour succéder au président Alassane Ouattara.

« En partant, il a fait de nous les dépositaires de deux legs rares, profonds et précieux. Le 08 juillet 2020, il nous a donné son premier lègue, son leg patriotique. Il nous a légué une vision claire, simple et forte à donner à nos fils, une vie meilleure que celles de nos pères, il nous a légué un projet structuré et travaillait pendant de long mois ce projet d’une Côte d’Ivoire solidaire dont le courage et l’esprit de sacrifice du président Alassane Ouattara rend aujourd’hui l’application possible », a déclaré M. Achi.

Pour le Premier ministre, par reconnaissance à AGC, il est primordial pour son équipe de travailler à transformer la Côte d’Ivoire au cours de la prochaine décennie au moins autant, si sinon plus que cela n’a été fait au cours de ces 10 dernières années.

« Le 8 juillet 2020, Amadou nous a donné son second leg, tout aussi précieux que le premier, son leg politique. Il savait que se serait l’un des plus grand combat politique qui s’annonçait. Il est parvenu à organiser, à rassembler, à motiver en très peu de temps des hommes et des femmes autour d’un idéal. Il a mis sur les fonts baptismaux un parti neuf sorti des clivages d’hier, un parti national, le RHDP », a-t-il indiqué.

Le président du comité d'organisation de la commémoration de l’An 1 du décès d’Amadou Gon, Mamadou Touré, a dans son témoignage, estimé que, « l’héritage qu’Amadou Gon nous laisse, est Alassane Ouattara », ajoutant que « AGC est un choix de cœur » eu égard aux moments qu'il a passé à ses côtés.

Il a rappelé que l'ex-Premier ministre a été présent à chacune des étapes importantes de sa vie. « (…) Comment ne pas me souvenir qu’alors que j’avais des contraintes, parce que j’avais décidé de faire une thèse à Paris Descartes et je venais d’être recruté, j’étais sur le point d’être à l’OIF que c’est AGC qui est allé rencontrer mon directeur de thèse pour qu’il me libère et que je vienne travailler auprès du président Alassane Ouattara », a déclaré M. Touré.

Une série de témoignages des personnes qui ont côtoyé le défunt Premier ministre, Amadou Gon Coulibaly, a meublé la cérémonie commémorant l’An 1 de son rappel à Dieu. « Rigueur, loyauté, conviction, travailleur, humaniste, générosité » sont des qualificatifs reconnus à AGC par les différents intervenants.

Hospitalisé deux mois en France pour des problèmes cardiaques, le Premier ministre et dauphin du président Alassane Ouattara s’est éteint le mercredi 08 juillet 2020. Amadou Gon Coulibaly est mort à l’âge de 61 an, à Abidjan.

gak/fmo

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Politique

Toutes les vidéos Politique à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ