x Télécharger l'application mobile Abidjan.net Abidjan.net partout avec vous
Télécharger l'application
INSTALLER
PUBLICITÉ

Politique Publié le dimanche 11 juillet 2021 | AIP

Le ministre ivoirien de la Défense lauréat du grand prix du TAC 2021

© AIP Par Saliou AMAH
Côte d`Ivoire: ouverture du colloque de l`académie contre le terrorisme
Abidjan, jeudi 22 avril 2021. Le ministre d`Etat, chargé de la Défense de Côte d`Ivoire, Téné Birahima Ouattara, a procédé à l`ouverture du premier colloque international de l`Académie internationale de lutte contre le terrorisme (AILCT), un centre régional basé dans le pays.
Abidjan - Le ministre d’Etat, ministre ivoirien de la Défense, Téné Birahima Ouattara, se verra octroyer le trophée du Grand prix du Traité d’amitié et de coopération ivoiro-burkinabè (TAC), à l’occasion de la 5ème édition de la célébration de ce traité à l’initiative de la convergence des peuples pour la promotion du TAC (Coptac), a annoncé samedi 10 juillet 2021 à Abidjan, son président, Désiré Yaméogo.

M. Yaméogo a expliqué que cette distinction s’inscrit dans la dynamique de distinction, par son organisation, des acteurs du développement dans les secteurs d’activités dont certaines personnes mettent en exergue l’esprit du TAC.

« Cela concerne les opérateurs économiques, les acteurs du monde agricole, les acteurs culturels et sportifs, les hommes politiques, les diplomates, les institutions internationales, (…) », a-t-il indiqué.

Le président de la Coptac s’est félicité de l’initiative des chefs d’Etat ivoirien et burkinabè, pour l’esprit d’intégration et de développement dont ils s’attèlent à réaliser pour le bonheur et le bien-être des populations.

« Cela se démontre à travers les grands projets définis et identifiés de commun accord, comme le stipule clairement les clauses des différents TAC », a exprimé M. Yaméogo.

Des citoyens ivoiriens et burkinabè, dans le rêve d’un changement positif et perpétuel dans le processus de développement des deux pays, ont décidé de créer le 09 juillet 2016 à Abidjan, la Coptac.

« Cette initiative est un moyen pour nous d’apporter un plus à cette relation qui, au-delà des deux nations, devra impacter la vie des deux peuples. Notre mission principale est la recherche constante du bien-être des deux populations au-delà du développement de nos nations respectives », a clarifié le président de la Coptac.

La 8ème conférence au sommet du Traité d’amitié et de coopération (TAC) entre la Côte d’Ivoire et le Burkina Faso s’est tenue du 27 au 31 juillet 2019 à Ouagadougou, capitale burkinabè.

Sous la co-présidence des Chefs d’Etat, Alassane Ouattara de la Côte d’Ivoire et Roch Marc Christian Kaboré du Burkina Faso, cette rencontre avait permis aux autorités des deux pays, d’échanger sur différentes thématiques et de passer en revue divers projets de coopération bilatérale.

Il s’agit, de l’autoroute Yamoussoukro-Ouagadougou, la réhabilitation du chemin de fer Abidjan-Ouagadougou-Kaya, l’approvisionnement du Burkina Faso en électricité par la Côte d’Ivoire, la fluidité du trafic, la libre circulation des personnes et des biens, ainsi que la lutte contre le terrorisme.

Trois accords avaient été signés au terme de ce sommet. Ils concernent les domaines transfrontaliers, des mines et géologies et de la protection des enfants. Huit autres accords ont été signés en marge des travaux du Conseil conjoint des gouvernements.

La 9ème conférence au sommet entre la République de Côte d’Ivoire et le Burkina Faso va se tenir du 25 au 28 juillet 2021, à Abidjan, autour des accords entre les deux pays.

(AIP)

gak/fmo

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Politique

Toutes les vidéos Politique à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ