x Télécharger l'application mobile Abidjan.net Abidjan.net partout avec vous
Télécharger l'application
INSTALLER
PUBLICITÉ

Société Publié le lundi 12 juillet 2021 | AIP

Touré Mamadou s’imprègne des activités de bénéficiaires de financements du projet C2D

Abidjan - Le ministre de la Promotion de la jeunesse, de l’Insertion professionnelle et du Service civique, Touré Mamadou, a visité, lundi 12 juillet 2021, les ateliers de bénéficiaires de financements du projet contrat de désendettement et de développement (C2D) dans la commune de Marcory (Abidjan Sud), afin de s’assurer de la bonne tenue des projets financés dans le cadre de la mise œuvre de la politique d’insertion des jeunes.

Cette visite terrain a permis au ministre et ses invités de rencontrer et d'échanger avec deux bénéficiaires du programme d’entreprenariat "Précurseur", en situation de travail. Propriétaires d’un salon de coiffure et d’une tapisserie, dame Abrema Angaman et M. Mohamed, bénéficiaires chacun d’un financement à hauteur d’un million de francs CFA, ont rassuré de la bonne conduite de leurs activités sur le marché.

« Je peux dire que je suis très satisfait pour savoir qu’avec le montant de financement qui leur ont été donné, ces jeunes ont réussi aujourd’hui à monter de véritables affaires qui leur permettent d’explorer le marché et avoir des opportunités pour eux-mêmes », s’est réjoui M. Touré, au terme d’une visite marathon en compagnie d’une délégation de l’Agence française de développement (AFD) conduite par son directeur Innovation Recherche Savoir, Thomas Melonio.

Pour le ministre ivoirien, cette réussite des jeunes dans l’entreprenariat témoigne de la bonne marche des dispositifs mis en place par le gouvernement. Dispositifs qu’il va falloir ‘’améliorer’’, reconnaît tout de même le ministre, précisant que les projets déjà fiancés peuvent bénéficier de financements additionnels. Mais, « cela va dépendre de la crédibilité des jeunes, de leur capacité à aller plus loin dans la mise en œuvre de leur projet, de la capacité à rembourser les ressources qui sont mises à leur disposition », a-t-il clarifié.

La délégation de l’AFD a dit être impressionnée pour ce qu’elle a pu constater sur le terrain avec les bénéficiaires du projet C2D. Elle a exprimé sa volonté de toujours accompagner le gouvernement ivoirien dans la mise en œuvre de sa politique emploi-jeune.

Dans cette dynamique, la validation des grandes orientations du Mémorandum de dialogue stratégique (MDS) 2 avec les autorités ivoriennes et l’AFD pour la mise en œuvre du C2D 3 est en phase de discussion. A ce jour, 26 879 jeunes Ivoiriens qui ont bénéficiés du projet C2D Emploi.

Le contrat de désendettement et de développement est un outil qui permet de reconvertir la dette de certains pays. Concrètement, une fois qu’un pays pauvre très endetté a signé un C2D avec l’AFD, il continue d'honorer sa dette jusqu’à son remboursement et à chaque échéance remboursée, l'AFD reverse au pays la somme correspondante sous forme de don. Celle-ci sert alors à financer des programmes de lutte contre la pauvreté.

ebd/cmas

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Société

Toutes les vidéos Société à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ