x Télécharger l'application mobile Abidjan.net Abidjan.net partout avec vous
Télécharger l'application
INSTALLER
PUBLICITÉ

Société Publié le samedi 17 juillet 2021 | Le Nouveau Réveil

Célébration de la fête de l’Indépendance du 7 août : Le gouvernement suspend toutes festivités

© Le Nouveau Réveil Par Marc-Innocent
Indépendance: la Côte d`Ivoire célèbre ses 56 ans au Palais de la Présidence de la République
La Côte d’Ivoire a célébré ce Dimanche 7 août 2016 ses 56 ans d’indépendance. L’esplanade du Palais de la présidence a abrité la cérémonie commémorative en présence du Président de la République, Alassane Ouattara, des Présidents d’Institutions, des membres du Gouvernement et de plusieurs personnalités issues des diverses couches socioprofessionnelles de la République.
L’information date du 15 juillet 2021. Elle émane d’un télégramme transmis par le ministère de l’Intérieur et de la Sécurité aux Préfets de Région, Préfets de département et au Directeur Général de l’Administration du territoire. Cette information indique que la commémoration de la fête de l’indépendance, édition 2021, doit se limiter à une simple prise d’armes dans les différentes circonscriptions et non des festivités comme il est de coutume à chaque célébration. « En raison prorogation Etat d’urgence jusqu’au 30 septembre 2021, STOP, part Conseil National de Sécurité STOP vouloir bien circonscrire commémoration fête Nationale Indépendance du samedi 07 août 2021 STOP à prise d’armes dans vos circonscriptions respectives STOP En présence autorités administratives Elus locaux STOP Leaders d’opinion STOP Dite cérémonie doit être organisée dans strict respect mesure gouvernementales contre propagations Covid-19 STOP Vous demande STOP Prendre Toute disposition pour respect scrupuleux dudit format STOP ET FIN », c’est le contenu du télégramme, signé par le directeur de Cabinet du ministère de l’Intérieur et de la Sécurité, M Benjamin Effoli.

Autre information qui fait l’actualité, c’est le don d’une trentaine de moutons de Assimi Goïta, le chef de l’Etat malien, à son homologue ivoirien, Alassane Ouattara, à l’occasion de la fête de l’Aïd el Kebir (Tabaski) prévue le 20 juillet prochain. Un geste qui certainement participe à la décrispation entre Abidjan et Bamako. Ce don a été signifié à l’Etat de Côte d’Ivoire par un courrier officiel du ministère des Affaires Etrangères et de la Coopération Internationale du Mali.

JEROME N’DRI

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Société

Toutes les vidéos Société à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ