x Télécharger l'application mobile Abidjan.net Abidjan.net partout avec vous
Télécharger l'application
INSTALLER
PUBLICITÉ

Économie Publié le vendredi 23 juillet 2021 | AIP

Lutte contre la vie chère : Le ministère du Commerce rencontre les acteurs de la filière riz

Abidjan, Le ministère du Commerce et de l’Industrie et le Conseil national de lutte contre la vie chère (CNLVC) se sont entretenus, jeudi 22 juillet 2021, avec les acteurs de la filière du riz en vue de trouver des solutions à la hausse du prix de cette denrée sur le marché.

Au cours de cette rencontre, parlant des mesures prises par le gouvernement pour stabiliser les prix des denrées alimentaires sur le marché, le directeur général du Commerce intérieur, Koizan Aimé, a expliqué que tous les moyens seront mis en œuvre pour les exécuter.

«Nous allons travailler à ce que les solutions du Gouvernement puissent être entendues par l’ensemble des acteurs de ce secteur d’activités », a indiqué M. Koizan.

La secrétaire exécutive du CNLVC, Dr Ranie-Didice Bah-Koné a salué cette rencontre. Selon elle, la lutte contre la vie chère est une priorité du Gouvernement qui se traduit par d’importantes décisions prises en conseil de ministres.

Après la filière du riz, le linistère du Commerce et de l’Industrie, en liaison avec le CNLVC, rencontre, ce vendredi, les acteurs de la filière viande de bœuf. Une autre rencontre est prévue avec la filière huile, lundi.

Ces concertations devraient aboutir dès la semaine prochaine à la fixation de prix plafonnés sur le riz, l’huile, la farine et la viande de bœuf. Les autres mesures comme l’installation de comités régionaux de lutte contre la vie chère ou encore l’intensification des contrôles des prix réglementés sont également en cours de mise en œuvre.

Le Conseil national de lutte contre la vie chère (CNLVC), créé en 2017, a pour mission la coordination et le suivi de la mise en œuvre des stratégies de lutte contre la vie chère définies par le Gouvernement ivoirien.

Le gouvernement ivoirien a pris lundi, en conseil des ministres, des mesures relatives à la hausse des prix sur les marchés. Il s'agit notamment des "rencontres avec les différents acteurs économiques filière par filière, en vue de trouver des solutions afin de contenir les hausses sur le panier de la ménagère ».

(AIP)

sdaf/fmo

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Économie

Toutes les vidéos Économie à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ