PUBLICITÉ

Société Publié le dimanche 25 juillet 2021 | AIP

Une Opération de planting d’arbres lancée à Man

© AIP Par DR
Opération de planting d’arbres à Man
Une Opération de planting d’arbres sur une superficie de 20 hectares a été lancée, samedi 24 juillet 2021, dans le périmètre de l’aéroport de Man par le ministre l’Intérieur et de la Sécurité, le général Vagondo Diomandé.

Cette opération de reboisement du couvert forestier dans le Tonpki a été rendue possible par la Société d’exploitation et de développement aéroportuaire, aéronautique et météorologique (SODEXAM), qui a mis à disposition de la direction régionale des eaux et forêts de Man, la superficie cultivable. Cet important projet s’inscrit dans le cadre de l'opération nationale "un jour, 50 millions d'arbres", initiée par le ministère ivoirien des Eaux et Forêts.

Selon le directeur régional en charge des faunes et des flores dans l’Ouest montagneux, le colonel Djan Yapo, l’opération de planting d‘arbres dans le Tonkpi vise à terme, 430 000 arbres pour 400 hectares au cours de l’année 2021.

Félicitant les initiateurs de ce projet national, le ministre Vagondo a rassuré sur son engagement à accompagner son collègue des eaux et forêts pour cette importante opération car, conçoit-il, « planter un arbre n’est pas seulement planter un arbre. Planter un arbre c’est donner la vie. Planter un arbre, c’est faire en sorte que les populations assurent leur survie, parce que l’arbre protège, l’arbre produit des fruits pour nourrir l’homme ».

C’est pourquoi, il a exhorté à l’adhésion de tous à cette initiative afin de participer chacun à son niveau, à la restructuration du "patrimoine forestier", et "préserver l’avenir des enfants".

Pour sa part, le ministre gouverneur du district des montagnes, Albert Flindé, a salué l’action de la SODEXAM qui vient d’apporter une importante contribution contre le changement climatique à travers l’octroi de 20 hectares pour planter 20 000 arbres dont plus de 5000 seront plantés au lancement. Il s’est engagé à prendre une part active dans la préservation de l’environnement et au succès de l’opération « un jour, 50 millions d’arbres ».


Le Préfet de la région du Tonpki procédant à un planting d'arbre

Quant au directeur général de la Sodexam, Jean Louis Moulot, l’engagement de son institution dans la préservation de la forêt est en lien avec sa mission d’agence nationale pour la météorologie. Aussi a-t-il annoncé que pour l’année 2021, la SODEXAM entend planter "5555 plants d’arbres, soit cinq hectares de forêts".

Pour restaurer le couvert forestier du pays, plusieurs organisations et institutions initient des opérations de reboisement pour aider l'Etat ivoirien à contrer l'avancée du désert. En effet, entre 1990 et 2015, le pays a perdu plus de 60% de son couvert forestier et ne compte aujourd'hui plus que de 3,4 millions d'hectares de forêts, soit environ 11% du territoire national couverts de forêts.

En vue d'apporter une riposte à la dégradation avancée de son couvert forestier, la Côte d'Ivoire a mis en œuvre depuis 2019, et ce, par le truchement du ministère en charge des Eaux et Forêts, un ambitieux projet de reboisement intitulé «un jour, 50 millions d’arbres ».

En 2019, avec le projet « un jour un million d’arbres », ce sont 1.169.074 d'arbres qui ont été plantés, soit 5.845 hectares de forêts reboisées sur toute l’étendue de territoire national lors de la première édition et en 2020, avec « Un jour, 5 millions d’arbres », 6.426.302 arbres ont été plantés, soit 32.000 ha de forêts reboisées à la seconde édition.
(AIP)

ebd/fmo

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Société

Toutes les vidéos Société à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ