PUBLICITÉ

Politique Publié le mardi 27 juillet 2021 | AIP

Alassane Ouattara pour un rétablissement de la confiance avec Gbagbo

© AIP Par Marc Innocent
Rencontre entre Alassane Ouattara et Laurent Gbagbo
Abidjan le 27 Juillet 2021. L`ancien chef de l`Etat ivoirien Laurent Gbagbo a été reçu ce mardi au palais présidentiel par Le Président Alassane Ouattarta Alassane pour une échange.
Abidjan, Le président de la République, Alassane Ouattara s’est dit favorable à un rétablissement de la confiance avec Laurent Gbagbo, son prédécesseur avec qui il a parlé mardi 27 juillet 2021 lors d’un tête-à-tête, au palis de la présidence de la République.

« Je crois que c’est important que les uns et les autres puissent comprendre que nous avons décidé que c’était important de rétablir la confiance et de faire en sorte que les ivoiriens se réconcilient et se fassent confiance également », a déclaré M. Ouattara à l’issue d’une audience accordée à M. Gbagbo.

Le chef de l’Etat s’est félicité de cette rencontre « cordiale et fraternelle » qui laisse “derrière nous” la crise postélectorale de 2021.

« Ce qui importe c’est la Côte d‘Ivoire, c’est la paix pour notre pays. Pour nous il faut avancer, aller de l’avant pour nous-mêmes et les prochaines générations », a exprimé le chef de l’Etat.

Pour le président de la République, il est impérieux de renforcer la paix, la cohésion nationale et la réconciliation. « Nous sommes convenus de nous revoir de temps en temps, pour continuer ces entretiens et associer le moment venu d’autres personnes. Nous devons travailler sur l’avenir, sur la réconciliation et nous continuons de travailler ensemble et de faire en sorte que la Côte d’Ivoire continue de progresser et d’aller de l’avant », a conclu Alassane Ouattara.

Laurent Gbagbo qui a regagné la Côte d’Ivoire le 17 juin 2021, suite à son acquittement de “crimes contre l’humanité” par la Cour pénale internationale à La Haye (Pays Bas), après 10 années de procédures judiciaires, s’est réjoui de cette rencontre.

« On n’a parlé fraternellement, amicalement je suis très heureux de cette discussion que nous avons eue. On a parlé de la Côte d’Ivoire qui doit aller de l’avant, qui doit marcher, qui doit se parler et qui doit discuter », a déclaré le prédécesseur d’Alassane Ouattara qui a également rencontré son aîné Henri Konan Bédié, quelques semaines plutôt, à Daoukro.

(AIP)

gak/tm

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Politique

Toutes les vidéos Politique à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ