x Télécharger l'application mobile Abidjan.net Abidjan.net partout avec vous
Télécharger l'application
INSTALLER
PUBLICITÉ

Politique Publié le vendredi 30 juillet 2021 | AIP

Le GSE se félicite de l’esprit de réconciliation lors de la rencontre Ouattara-Gbagbo

© AIP Par DR
Mesmin Komoé, Secrétaire général du MIDD

Abidjan - Le Groupe Solidarité-Egalité, une plateforme de la société civile dirigée par Mesmin Komoé, se félicite de l’esprit de réconciliation qui a prévalu lors de la rencontre des deux présidents Alassane Ouattara et Laurent Gbagbo, mardi 27 juillet 2021, au palais présidentiel.


Dans un communiqué relatif à cette rencontre transmise à l’AIP, le GSE salue le président de la République, Alassane Ouattara, pour cette belle initiative et propose qu’il continue dans le sens du dialogue, en associant son aîné, le président Henri Konan Bédié et si possible qu’il élargisse ces rencontres d’échange aux autres leaders politiques et à l’ensemble des acteurs de la société civile.


Le GSE invite les autres acteurs de la vie politique, la société civile et l’ensemble des Ivoiriens à s’inscrire résolument dans cette brèche ouverte par les Présidents Alassane Ouattara et Laurent Gbagbo en mettant une fin définitive à la guéguerre et à la belligérance. La plateforme dit savoir compter sur l’esprit républicain de tous pour une cohésion sociale sans ambages, synonyme de paix pour tous.


Rentré au pays le 17 juin 2021 après son acquittement par la Cour pénale internationale (CPI) en mars, Laurent Gbagbo a été reçu en audience mardi par le président de la République, Alassane Ouattara. Les deux leaders ont rassuré sur leur volonté d’œuvrer à la paix et la réconciliation entre les ivoiriens.


Le Groupe Solidarité-Égalité (GSE) est une plateforme de la société civile créée le 12 juin 2019 à Abidjan. Il s’est assigné plusieurs missions, entre autres, défendre les intérêts professionnels matériels et moraux de ses membres, lutter pour le droit au plein emploi et la garantie de ce droit, lutter pour la défense et le développement des droits et des libertés des travailleurs et des syndicats, le respect des droits de l’homme et la mise en œuvre de la Déclaration universelle des droits syndicaux, contribuer à la mise en place d’une société ivoirienne plus juste et solidaire.


(AIP)


fmo

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Politique

Toutes les vidéos Politique à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ