PUBLICITÉ

Politique Publié le lundi 2 août 2021 | Le Nouveau Réveil

Investiture du député-maire Kouamé Yao Séraphin: Brobo marque sa loyauté, sa fidélité au Pdci et garde le cap pour 2025

Après sa brillante élection comme député de Brobo, sous la bannière du Pdci-Rda, Kouamé Yao Séraphin, déjà maire de ladite ville, a eu droit à une intronisation traditionnelle, au cours d’une cérémonie solennelle et publique, le samedi 17 juillet dernier. C’était en présence de la chefferie locale, avec à sa tête le chef du canton Ahaly, Sa Majesté Nanan Aka Brou II. Comme une bénédiction, une pluie s’est abattue sur la ville avant l’intronisation du digne fils de Brobo.


Placée sous le haut patronage du président du Pdci-Rda, Aimé Henri Konan Bédié, représenté par M Joseph Kouamé-Kra, vice-président dudit parti, coordonnateur de la zone centre, parrain de la cérémonie et sous le patronage de Maurice Kakou Guikahué, secrétaire exécutif en chef, la cérémonie a tenu toutes ses promesses.


Au-delà du symbole, cette cérémonie était pour le leader local, le député-maire Kouamé Yao Séraphin, une belle occasion de mobiliser les troupes de sa délégation, en vue de les mettre en ordre de bataille en attendant les prochaines joutes électorales y compris celles de 2025.


Kouamé Yao Séraphin, le nouveau visage de loyauté et de fidélité au Pdci-Rda entendait ainsi lancer un message fort à l’endroit des militants et sympathisants de Brobo, voire ceux de la région de Gbêkè qui se sont illustrés par leur présence massive, afin d’impulser une nouvelle dynamique dans le cadre de la lutte pour la reconquête du pouvoir d’Etat.


C’était aussi l’occasion pour lui qui est également porte-parole du Pdci-Rda, de lancer un message fort à l’endroit des cadres Ahaly, dans une optique de faire renaître la solidarité entre eux autour de la cause du développement de la localité.


LE CHOIX DE L’HOMME DE LA SITUATION


Aussi, a-t-il initié à la fin de son message, une action citoyenne, en vue de la construction de la clôture et du dispensaire du groupe scolaire de Brobo, première école de la ville.


Outre le discours de Kouamé Yao Séraphin, d’autres messages importants ont été passés. Ainsi, la 2ème adjointe au maire, dans son mot de bienvenue, a appelé la population à s’unir autour de son fils qui, depuis ses débuts en tant que maire en 2013, s’est toujours montré digne de confiance et travailleur.


Elle a invité les électeurs à lui renouveler sa confiance non seulement pour les prochaines législatives mais également pour les municipales à venir. Car, a-t-elle soutenu, il ne s’agit pas de faire un faux débat autour du cumul des mandats de député et de maire pourtant légal, mais de choisir l’homme de la situation, l’homme sur qui le Pdci-Rda peut réellement compter pour accroître sa maîtrise de l’électorat dans la zone.


Quant au chef suprême des Ahaly, après avoir fait habiller l’heureux élu dans sa tenue d’apparat traditionnelle, a tenu à saluer, par la voix de son porte-parole, l’esprit de conquête et le courage de "son" fils. Il l’a encouragé à garder son humilité et à poursuivre sans relâche, ses efforts pour unir les cadres et la population Ahaly autour de la cause du développement local.


Le député suppléant, Kouadio Kouakou Martin, dans la circonscription électorale numéro 61 englobant Bounda, Brobo, Mamini communes et sous-préfectures, Bouaké sous-préfecture, est revenu sur les raisons de leur candidature indépendante. Il n’a pas manqué de souligner l’esprit partisan et la combativité de son colistier, sans oublier de mentionner son caractère d’homme de parole.


MOBILISATION ET FIDELITE


Le député Simon Doho, président du groupe parlementaire Pdci-Rda à l’Assemblée nationale, a dit sa fierté de voir de ses propres yeux ce qu’il entendait de son jeune collègue. Il a hautement apprécié sa communion avec son peuple. C’est donc avec une joie non feinte qu’il lui a fait porter l’écharpe des députés sur la tenue traditionnelle offerte par le chef de canton.


Enfin, Joseph Kouamé-Kra, représentant le président Aimé Henri Konan Bédié, a sensibilisé les militants et sympathisants sur l’impérieuse nécessité de rester mobilisés, dans la perspective de 2025 et des combats précurseurs. Il a souligné, en lettres d’or, les vertus et les valeurs qui caractérisent son filleul, à savoir la loyauté et la fidélité au parti. Il l’a encouragé à garder le cap et à continuer son travail de mobilisation et de fidélisation des militants non seulement mais aussi de débauchage d’autres militants d’autres partis.


En plus, des personnalités ayant pris la parole, la cérémonie était rehaussé par la présence remarquable du président du groupe parlementaire Pdci-Rda au Sénat, le ministre Alain Cocautrey, les secrétaires exécutifs Euphrasie N’guessan et Jean-Michel Amankou par ailleurs députés de la nation, le député Sin’Mlin Kouadio Yao Marcellin, Koffi N’dah Kouakou, maire de Bodokro, Innocent Yao, président de la Jpdci rurale, Henri-Joël Kouadio,président de la Jpdci estudiantine, et Dr Agoubli Paul Wil-Adémon, délégué de Lider.

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Politique

Toutes les vidéos Politique à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ