PUBLICITÉ

Faits Divers Publié le mardi 7 septembre 2021 | AIP

Il poignarde mortellement le présumé violeur de sa femme

Kani– K. Pigninmin, un cultivateur résidant à Batogo, dans la sous-préfecture de Fadiadougou, a mortellement poignardé son ami D. Amadou, présumé violeur de sa femme enceinte de plus de six mois.


Selon des informations recueillies par l’AIP, Pigninmin et Amadou sont de bons amis, et leurs femmes ont également tissé des liens étroits et se fréquentent régulièrement. C’est ainsi que la femme de Pigninmin, comme à l’accoutumée, rend visite à son amie. Malheureusement, cette dernière est absente. Toutefois, elle trouve sur place Amadou à qui elle demande une natte pour s'étendre, compte tenu de la grande fatigue qu'elle accuse en raison de sa grossesse.


Pendant qu’ils sont seuls, Amadou fait des avances à la femme de Pigninmin qui refuse catégoriquement mais poliment, de céder à cette proposition qu’elle juge indécente. Alors, l'individu qui veut coûte que coûte satisfaire sa libido, la viole.


Dépitée, la jeune femme, de retour à la maison, en parle à son mari. Ce dernier décide de demander des comptes à D. Amadou sur l'acte qu'il vient de poser. Amadou reconnaît les faits qui lui sont reprochés et présente des excuses publiques au couple qui semble les avoir acceptées.


Cependant, contre toute attente, K. Pigninmin se rend, quelques jours plus tard, muni d'un couteau, chez Amadou qu'il poignarde dans le cou. Grièvement blessé, celui-ci est évacué à l'hôpital général de Kani puis au Centre hospitalier régional (CHR) de Séguéla où il décède.


Après son acte, Pigninmin prend la poudre d'escampette. Il est finalement repéré et mis aux arrêts à Boundiali, pendant qu’il était à la recherche d'un marabout pour couvrir mystiquement son meurtre.


ffc/kkp/cmas

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Titrologie

Toutes les vidéos Titrologie à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ