PUBLICITÉ

Art et Culture Publié le dimanche 12 septembre 2021 | Abidjan.net

Tourisme : quinzaine touristique à Bouaké, la ville du N'Zassa originel

© Abidjan.net Par CT
Quinzaine touristique dans la ville de Bouaké
La place de la paix (promenade orange), village touristique, était ce samedi 11 septembre 2021, le centre des attractions. Les populations venues de toute la région du Gbêkê ont accueilli à Bouaké (chef-lieu) dans la liesse populaire Maferima Diarrassouba, chef de délégation représentant le ministre du Tourisme et des Loisirs, Siandou Fofana à la deuxième étape de la quinzaine touristique.

L’art culinaire occupe une place de choix dans la culture Baoulé (ethnie ivoirienne). En occurrence le N’Zassa, un met très prisé par le peuple Akan, mais également par l’ensemble des populations ivoiriennes.


La place de la paix (promenade orange), village touristique, était ce samedi 11 septembre 2021, le centre des attractions. Les populations venues de toute la région du Gbêkê ont accueilli à Bouaké (chef-lieu) dans la liesse populaire Maferima Diarrassouba, chef de délégation représentant le ministre du Tourisme et des Loisirs, Siandou Fofana à la deuxième étape de la quinzaine touristique.


Comme son nom l’indique, le N’Zassa est un met qui traduit la diversité culturelle, mieux la vision d’une Côte d’Ivoire unie et réconciliée, a indiqué dans son adresse, le Directeur régional du Tourisme et des loisirs, Saraka Jules Damas.


 « Le N’Zassa représente un ensemble de peuples différents par leur culture, mais qui sont obligés de cohabiter. Le N’Zassa c’est aussi le mélange de plusieurs couleurs. Cette quinzaine touristique est donc une occasion pour nous de créer la sauce N’Zassa, qui sera un produit d’appel au niveau de l’art culinaire. (…) C’est aussi l’occasion pour nous d’aller même au-delà du culinaire en créant un vêtement qu’on appelle N’Zassa», a renchéri M. Saraka.


La chef de délégation, Diarrassouba Maferima épouse Ouattara, Directrice Générale des Sociétés les Palaces de Cocody (SPDC), a salué la forte mobilisation des populations qui démontre leur grand intérêt pour cette activité touristique grandeur nature.


Madame Ouattara Maferima, a par la suite porté le message du ministre Siandou Fofana. « Notre pays va abriter la 41e session de la Journée mondiale du Tourisme (JMT) le 27 septembre prochain », tel est le premier message. Le second « est de vous annoncer que votre ministre du tourisme est désormais président du Comité exécutif de la section africaine de l’Organisation Mondiale du Tourisme (OMT) depuis le 2 septembre dernier », a annoncé la chef de délégation.


La délégation de la quinzaine touristique s’est rendue par la suite au village des mythiques potiers de Tanou-Sakassou, le fleuron de la poterie ivoirienne à 5km de Bouaké. Diarrassouba Maférima et sa délégation ont été émerveillées par les différentes formes de poteries, allant des objets de décoration, aux objets usuels.


Un concours d’art culinaire traditionnel, de photographie, du meilleur serveur, de miss awoulaba et un concert géant ont rythmé ces deux jours festivités dans la deuxième ville la plus peuplée de Côte d'Ivoire après Abidjan.


CT

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Art et Culture

Toutes les vidéos Art et Culture à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ